Archives par étiquette : travail

[FOCUS] Portrait d’un artiste : Nicolas Merle – Comédien et humoriste

Nicolas Merle - membre EtoileCasting

Nicolas Merle – membre EtoileCasting

Nicolas Merle, membre EtoileCasting, comédien et humoriste, possède assurément plus d’une corde à son arc. De par ses expériences, Nicolas a su faire ses preuves et montrer qu’il avait sa place dans le monde de la comédie. Actuellement, il tourne dans un court métrage en lice pour le festival Nikon, avec MC Sautreau, également membre EtoileCasting. Afin d’en savoir plus sur Nicolas, EtoileCasting l’a interviewé.

EtoileCasting : Comment êtes-vous devenu comédien et humoriste  ?

Nicolas Merle : J’ai débuté le théâtre à Paris à L’école du One Man Show au théâtre « Le Bout » à Pigale. Mes premiers professeurs qui m’ont appris les bases de la scène sont Yoann et Delphine (comédiens des Colocataires).

>> Bénéficiez de tarifs préférentiels sur les formations de l’Ecole du One man show ! 

EtoileCasting : Vous sentez-vous plus comédien ou humoriste ? Quels sont vos expériences dans les deux domaines ?

Nicolas Merle : Je crois que je me sens autant comédien qu’humoriste, car un humoriste est aussi comédien ! J’aime faire rire les gens, c’est un exercice difficile mais j’adore les challenges.
Je me souviens que lorsque j’ai débuté, je me suis inscrit à La maison du film court, qui met en relation des étudiants et des comédiens. Ce n’est pas rémunéré mais très intéressant pour l’expérience et pour commencer à se faire un réseau. J’ai par la suite réalisé une mini série sur la cigarette électronique. Vous pouvez la retrouver via Youtube sur la chaîne « les bruits qui courent ». J’ai aussi joué dans une pièce comique et pour quelques scènes ouvertes afin de tester mes sketchs. Il est très important de se confronter le plus possible au public, afin d’apprendre à mieux maîtriser son travail et approfondir ses objectifs.

EtoileCasting : Vous êtes aussi musicien, quelle place occupe ce talent ?

Nicolas Merle : Je ne joue pas actuellement dans un groupe, même s’il m’arrive de jouer ponctuellement pour des concerts, mais je travail beaucoup chez moi, je teste de nouveau instruments et j’ai envie d’intégrer la musique à mon futur spectacle.

EtoileCasting : Quels types de castings avez-vous passé dans un premier temps ?

Nicolas Merle : En tant que comédien, j’ai commencé par faire beaucoup de figuration dans des publicités, des longs métrage comme des rôles dans des courts métrage, mais aussi à la télévision, dans des reconstitutions pour des émissions. Je pense qu’il est nécessaire de faire le plus de choses possibles pour constituer bout à bout son expérience. Le fait de passer beaucoup de castings est un très bon entraînement et permets de travailler sur la gestion du stress. Mais cela permet aussi de travailler son improvisation, car même si un casting se travaille, il y a toujours une part d’improvisation ! Le travail est véritablement la clé de la réussite.

=> Retrouvez notre article sur la gestion du stress des castings !

EtoileCasting : Quels conseils pourriez-vous donner aux débutants ?

Nicolas Merle : Expérimentez beaucoup, ne vous s’arrêtez pas à une discipline car tout est complémentaire, autant sur scène que devant une caméra. Vous pouvez très allier le chant, la danse, la comédie, les mimes, m’humour et tout peut enrichir.

Au début, il vous faudra faire des castings qui ne seront pas forcément rémunérés mais nécessaire pour votre enrichir votre expérience et vous faire des contacts. Il est important de savoir s’entourer des bonnes personnes. Nouer de bons contacts avec les personnes qui peuvent vous aider et soyez toujours professionnel.

Il est également essentiel que vous trouviez ce que vous aimez vraiment : la scène, les caméras, mais aussi votre style bien à vous. Rien ne sert d’imiter ! Le plus important reste que vous preniez toujours plaisir à ce que vous faîtes, c’est toute la magie de ce métier.

Pour finir, je pense que théâtre d’improvisation reste la meilleure des formations. Cela vous donnera des bases essentielles au rôle de comédien et c’est un exercice qui permet de casser des barrière et  de se sentir à l’aise en toute situation.

EtoileCasting : Quels sont vos projets futurs ?

Nicolas Merle : Je souhaite monter un collectif constitué de personnes motivées pour faire des vidéos humoristiques. A terme, je voudrais créer mon propre one-man-show.

EtoileCasting : Quelles sont les mises en gardes que vous pourriez adresser aux membres EtoileCasting qui souhaitent se lancer sans le métier ?

Nicolas Merle : Ne vous laisser décourager par une personne, même professionnelle, car le jugement reste toujours très subjectif.  Je pense que j’ai eu tendance à trop m’autocensurer pour rentrer dans un moule et ça ne m’a pas du tout servit. Il faut savoir se lâcher, d’où l’importance de maîtriser l’art de l’improvisation. Il ne faut pas non plus être trop dur avec soi-même sinon on avance pas. Je pense que les erreurs sont inévitable mais qu’elle sont la preuve qu’on essaye sans cesse. L’expérimentation est la base de ce métier, et il faut sans cesse savoir se remettre en cause !

=> Retrouvez son court-métrage pour le festival Nikon et n’hésitez pas à voter pour lui !

Vous l’aurez compris, devenir comédien ou humoriste demande du talent, mais surtout du travail. Comme tous les métier de cœur et de passion, il nécessite une pratique constante. Croyez d’abord en vous, et le reste suivra !

Découvrez aussi nos articles :

=> « Devenir humoristes : les différentes étapes »

=> « Devenir comédien : les différentes étapes »

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager 🙂

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter pour suivre nos actu’, bons plans, castings et événements en temps réel !

Caroline Stalder pour EtoileCasting

Interview de Kamel le magicien par EtoileCasting

EtoileCasting a rencontré Kamel le magicien qui a assurément plus d’un tour dans son sac ! Dans cette interview, il vous fait partager son univers et vous donne ses conseils pour réussir.

L’univers de Kamel le magicien

Les spectacles de Kamel son originaux et vont à l’encontre de tous les codes du petit monde de la magie. Bien à l’écart des clichés « nœud-papillon – assistante », Kamel fait de ses performances un spectacle vivant et interactif : « Je voulais tout simplement casser les codes de tout ce qui se faisait déjà« . Le public participe et se trouve même au cœur même de ses prestations.

Mais si la magie a bien évidement une place de choix dans ses spectacles, Kamel ne s’en contente pas pour le fil conducteur de ses prestations. Il ajoute à la magie une vraie performance artistique proche du show à l’américaine. Il vous sera ainsi donné de voir un grand spectacle mêlant les genres de la danse et de l’humour« J’essaie de faire un spectacle le plus complet possible […] je suis quelqu’un qui aime rire, danser, faire des tours de magie et je me suis dis pourquoi ne pas mettre tout ça dans un spectacle? »

=> N’hésitez pas à lire notre article pour savoir vous aussi comment devenir humoriste !

La carrière du prestidigitateur

Kamel le magicienKamel le magicien  a véritablement démarré sa carrière lors de ses prestations spectaculaires au Grand Journal de Canal +. Et Afin de mieux comprendre qui il est, voici son histoire.

Kamel a 11 ans quand il découvre la magie dans son quartier à Clichy-sous-bois. Un jour, il voit à la télévision le prestidigitateur américain David Copperfield et de là, commence une véritable passion. Le jeune Kamel s’entraîne  sans relâche et un peu plus tard il découvre la « street magie », un concept développé aux Etats-Unis.

C’est pour lui une seconde révélation qui le conforte dans l’idée qu’il veut plus que tout se lancer et se faire connaître. Il saute le pas et enregistre un pilote d’émission qu »il propose à France 4 en 2007. Cette expérience paye car c’est ici quand l’aventure commence pour lui. Très vite, il se fait repérer grâce à son originalité et son univers bien à lui. Sa personnalité simple, authentique et sa proximité avec le public font de lui un véritable phénomène qui intrigue. Bien loin du traditionnel « nœud papillon -queue de pie », c’est un jean et baskets que Kamel émerveille et étonne son public.

A la suite de l’émission, en juin 2009, Kamel le magicien est contacté par Canal +. Il passe au zapping et c’est véritablement le début de la reconnaissance par le grand public.Il épate avec sa tchatche et son talent des invités prestigieux comme Jude Law, Jennifer Lopez, Dustin Hoffman, Rachel McAdam et même le sorcier Harry Potter, alias Daniel Radcliffe.

Kamel sort désormais de la télévision pour conquérir les planches. Son spectacle, en collaboration avec l’Américain Don Wayne pour sa mise en scène, est un savant mélange de styles explosifs : des danseurs, du break, des vannes, de la musique… Et de la magie, beaucoup de magie !

Vous pouvez aller voir Kamel le magicien au Théâtre Le Temple pour un spectacle inédit et plein de surprises …

Retrouvez tout l’univers de Kamel le magicien sur son site internet  !

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager autour de vous 🙂 Retrouvez-nous également sur Facebook et sur Tweeter.

Caroline Stalder pour EtoileCasting.

[FOCUS ARTISTE] Jeremy Plaesen – Chanteur et danseur – EtoileCasting

Jeremy Plaesen - membre EtoileCasting

Jeremy Plaesen – membre EtoileCasting

Jeremy Plaesen, membre EtoileCasting, chanteur et danseur est un jeune homme débordant d’énergie. Plein d’optimisme, il a réussi à faire de son rêve une réalité et vit désormais de ses deux passions. Afin d’en savoir plus sur lui, EtoileCasting a interviewé l’artiste.

EtoileCasting : Comment en êtes-vous venu à exercer le métier de chanteur ?

Jeremy Plaesen : Aussi loin que mes souvenirs remontent, j’ai toujours adoré la musique, et le fait de chanter ou danser.… C’est à l’école, pendant les cours de musique que j’ai vraiment réalisé que c’était plus qu’un plaisir pour moi : c’était devenu une passion. Ce qui est drôle, c’est qu’au début j’avais peur de chanter en public ! Mais un jour, pendant un exercice de chant, mon professeur m’a demandé de chanter seul devant la classe… Les réactions ont été tellement enthousiastes, de la part de mon professeur comme des mes camarades, que la peur a laissée place au bonheur et au soulagement. Depuis, la musique fait partie de ma vie et m’accompagne tous les jours. Elle m’aide à traverser les moments difficiles comme à vivre pleinement les meilleurs. Cette confiance n’est jamais partie. Comme quoi, il vaut mieux affronter la peur du regard des autres et prendre son courage à deux mains !
J’ai ensuite pris l’habitude de chanter devant ma famille, mes ami(e)s, qui m’ont poussé à participer à des concours de chant au niveau régional. Ces concours ce sont avérés être de formidables expériences, même si les résultats n’ont pas toujours été là ! Il y a des concours que j’ai gagné, et d’autres que j’ai perdu, mais le plaisir d’y participer restait le plus important.

Afin de consolider mon expérience vocale, je me suis inscrit à une chorale qui s’appelait «Lille en cœur» (oui, je suis originaire de Lille!). En parallèle, mes parents ont toujours veillés à ce que mes études restent l’une de mes priorités. Avec le temps, l’envie de concrétiser ma passion s’est faite de plus en plus pressante. J’avais envie de faire du chant mon métier. Je me suis donc inscrit sur Etoilecasting.com, ce que ne le regrette sincèrement pas du tout. J’ai eu la chance de participer et d’être sélectionné pour de nombreux castings. C’est vraiment en m’inscrivant sur EtoileCasting que j’ai commencé les castings de chant au niveau national. J’ai également participé au concours international de la comédie musicale (CICM) pour lequel j’ai fini demi-finaliste !

Je me suis ensuite rendu à Paris, et j’ai passé le plus de castings possible. J’en suis ressorti avec beaucoup de conseils, de réussites et d’échecs qui m’ont permis de faire mon expérience. J’ai rencontré des personnes et fait des choses qui m’ont confirmées que je voulais en faire mon métier. J’ai en parallèle terminé mes études avec succès.

EtoileCasting : Et la danse dans tout cela ?

Jeremy Plaesen : Je suis aussi très attiré par le milieu de la danse, une activité que je voulais à tout prix exercer en plus du chant. J’ai donc suivi des cours de Hip-hop pendant 6 ans.
J’ai passé plusieurs castings pour intégrer une troupe de chant et de danse. J’ai tout d’abord intégré la troupe « Métronome », qui se produit dans le nord de la France dans laquelle j’étais chanteur et où j’ai appris des bases en modern’ Jazz. J’ai ensuite rejoint la compagnie MOZAIK dans laquelle je suis toujours aujourd’hui. Il s’agit d’une troupe d’artistes pluridisciplinaires qui proposent des spectacles à la carte, du grand spectacle scénique jusqu’aux petites formations (cabaret/variétés, danse exotique, orientale, ou encore des spectacles de rue). Je suis principalement chanteur dans cette compagnie, mais aussi danseur de temps en temps.

Jeremy Plaesen

EtoileCasting : Pouvez-vous donc dire que vous avez réussi à vivre de votre passion ?

Jeremy Plaesen : Aujourd’hui cette troupe me permet d’en vivre, oui. A côté de tout ça, j’interprète les chansons qui me plaisent, et en écrit également. Je continue de passer des castings. Je me produis pour des chaînes régionales comme « OPAL TV » qui m’a récemment invité sur son plateau « Tous Opale », afin de parler d’un spectacle que j’ai mis en scène et pour lequel j’étais Directeur artistique à l’Espace Flandre de Hazebrouck (59).
Alors je crois que peux dire fièrement que je vis de ma passion et que j’en fais mon métier, ce qui me rend véritablement heureux tous les jours.

EtoileCasting : Vous sentez-vous plus chanteur ou danseur ? Comment gérer-vous les deux ?

Jeremy Plaesen : Je me suis toujours plus senti chanteur que danseur, car il est plus facile pour moi de m’exprimer et de dire aux personnes ce que je ressens en chantant. Je pense que le chant me permet véritablement de communiquer, afin de faire ressentir le maximum de chose aux personnes qui m’écoutent. J’adore cette notion de partage offerte par la musique. La danse permet aussi de le faire, mais d’une autre manière.  L’espace scénique est par exemple un exercice à maîtriser, que j’ai su appréhender de manière utile pour le chant. La danse m’aide beaucoup pour la présence scénique, le maintien du corps et le renforcement de côté spectaculaire…

Finalement, la gestion des deux n’est pas si difficile. Ce sont deux disciplines différentes mais qui peuvent être complémentaires. Chacune d’entre-elles demande beaucoup de temps et de travail, mais quand on aime on ne compte pas, non ? Il s’agit plus d’apprendre à bien gérer son temps et son organisation …

EtoileCasting : Quelles sont les différences entre les castings de chant et de danse selon vous ?

Jeremy Plaesen : Je pense qu’il y a plus de ressemblances que de différences entre ces deux types de casting, mis à part le fait qu’on utilise pour l’un principalement sa voix et pour l’autre son corps. C’est-à-dire qu’un chanteur doit être capable de faire ressentir quelque chose aux personnes qui l’écoutent en restant immobile (bien que l’on utilise aussi de langage du corps). Mais un danseur fait passer toute l’émotion corporellement. Il recherche avant tout un certain visuel.

Concernant la question du stress, je pense qu’elle se vaut pour les deux types de castings. On retrouve la même exigence de prestance et de dépassement de soi. Il est essentiel de réussir à toucher les autres pour le chant comme pour la danse. Il faut transformer ce stress en énergie positive !

EtoileCasting : Quels conseils pourriez-vous donner aux débutants ?

Jeremy Plaesen : Tout d’abord, ne pas vous rendez jamais à un casting si vous ne vous êtes pas donné à 100% dans la préparation. Travailler dur permet de se mettre en confiance et de réduire le stress. C’est pouvoir se dire que si j’échoue, je sais que ce n’est pas parce que je n’ai pas assez travaillé (il n’y a rien de pire) mais pour une autre raison à laquelle je ne peux rien. Cela permet de se remettre directement au travail, c’est très important !
La seconde chose essentielle pour moi, c’est d’être soi-même face au jury. Bien évidemment, si le casting demande de jouer un rôle, il est logique de s’y prêter, mais les échanges et les discussions avec le jury en dehors de la prestation doivent être simples et naturels. Le jury n’aime pas les candidats qui en font trop.
Enfin, n’allez pas trop vite, et ne pas brûlez pas des étapes : il faut commencer petit pour finir grand ! Faites tout d’abord des petits castings pour ensuite en faire de plus importants. Travaillez d’abord une chose puis une deuxième et ne pas viser trop haut trop vite…. il faut être patient !

EtoileCasting : Quelles sont pour vous les qualités requises pour être chanteur/chanteuse ? Et danseur/danseuse ?

Jeremy Plaesen : Etre persévérant, car il ne faut rien lâcher, ne pas se décourager, et si on n’y arrive pas tout de suite c’est que l’on n’a pas encore trouvé le petit quelque chose qui bloque l’évolution. Il faut sans cesse continuer et se remettre en question, ce qui est passionnant ! Il faut aussi savoir être optimiste, l’échec ne fait jamais plaisir mais il faut transformer cet échec en une chance de pouvoir s’améliorer. Etre patient me paraît nécessaire et s’apprend. Le travail paye toujours mais le résultat est parfois long à venir. Ça se passe parfois au moment l’on s’y attend le moins !

EtoileCasting : Comment gérez-vous votre succès ? Que pouvez-vous nous en dire ? Quels sont vos futurs projets ?

Jeremy Plaesen : Quand la chance tourne et que les choses fonctionnent, il faut surtout continuer à travailler pour l’entretenir. Il est important de rester la personne que l’on est depuis le début car c’est elle qui à réussi, c’est cette personnalité, c’est vous ! Je pense aussi qu’il est primordial d’être bien entouré par sa famille et ses amis. Il ne faut jamais tourner le dos aux personnes qui vous soutiennent depuis le début !

Quant à mes futurs projets, je souhaiterais intégrer une comédie musicale pour être chanteur et danseur à la fois. C’est une expérience que j’aimerais beaucoup vivre. L’idée de sortir un single, puis un album de chansons que j’aurais écrites, me tient aussi beaucoup à cœur.

=> N’hésitez pas à consulter nos bons plans formations artistiques !

Vous aussi vous souhaitez devenir chanteur ou danseur ? Retrouvez tous nos conseils/articles sur le sujet !

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager sur Facebook et sur Twitter !

Caroline Stalder pour EtoileCasting

[SUCESS STORY] Sobregaz, lauréat du concours « +2 talents »

Sobregaz - membre EtoileCasting

Sobregaz – membre EtoileCasting

C’est avec plaisir que nous vous présentons Sobregaz, membre EtoileCasting, chanteur, auteur, compositeur, et comédien. Focus sur un artiste très prometteur et qui ne manque pas d’ouverture d’esprit !

 

Le parcours de Sobregaz

Sa passion pour la musique a démarrée très tôt, et c’est baigné dans cet univers, que le jeune homme chante depuis l’âge de 10 ans, accompagné de son grand frère à la guitare.

Sobregaz écrit et compose des chansons depuis mars 2010 et actuellement, il a sorti 24 titres répartis dans divers styles musicaux. Le jeune artiste met un point d’honneur à ne pas se limiter à un style particulier car par dessous tout, il aime la musique sous toutes ses formes, du Metal au RnB en passant par le Classique et le Dubstep : « Toute chanson peut me toucher et m’émouvoir, pour peu qu’elle soit bien écrite. » Plein d’énegerie, il a des idées plein la tête, notamment sur des compositions, dont la réalisation lui tient à cœur, afin de les chanter et les partager avec d’autres.

=> N’hésitez pas à écouter ses compositions et à donner votre avis !

A noter qu’il est l’auteur de toutes ses compositions et qu’en parallèle il écrit tout type de nouvelle et de conte, en fonction de ses humeurs. Son dernier écrit en date s’intitule « Les deux chemins », un conte qu’il a écrit pour les enfants dont il s’occupe en centre de loisirs.

Sobregaz est indéniablement musicien et compositeur, mais il plus d’une corde à son arc car il est aussi comédien ! Depuis janvier 2013, il collabore autant que possible avec les étudiants et jeunes réalisateurs de sa région (Ile de France).N’ayant encore aucune formation, il ne joue pour l’instant pas de rôles trop complexes mais il a malgré tout tourné dans divers court-métrages, notamment pour les studios Bagel. Il a aussi tenu le rôle principal pour le clip d’un artiste rennais nommé « Golden Brahms ». Si Sobregaz se considère encore relativement débutant dans ce domaine, il n’en est pas moins motivé et désireux d’approfondir ses connaissances : « Je ne demande qu’à découvrir et à apprendre au contact du plus grand nombre. »

Ouvert à tout type de collaboration, c’est confiant l’esprit léger que Sobregaz avance sur le chemin de la musique et pourquoi pas de la comédie, car pour lui : « C’est à plusieurs que l’on écrit les plus belles histoires… »

 

Le concours « +2 talents »

Il s’agit d’un concours organisé par la ville de Paris pour déceler de nouveaux talents.
Tous les mois, deux artistes étaient retenus pour la finale, un artiste « auteur/compositeur » et un artiste « interprète » afin de participer à la grande finale qui a lieu au mois de novembre : « J’ai vu une annonce en octobre sur EtoileCasting concernant ce tremplin, j’ai postulé, passé le casting et j’ai finalement été retenu en tant que « Auteur/Compositeur » du mois d’octobre ! »

L’association « +2 talents »

+2 Talents a pour but de donner la voix à tout artiste désireux de faire ses preuves. L’association permet de tester et d’améliorer le talent de ses participants au travers de scènes ouvertes mensuelles, ouvertes aux artistes de chanson française et étrangère (interprètes chansons connues ou inédites), musiciens et chanteurs, danseurs, humoristes. Une fois par mois, « +2 Talents » organise un concours permettant aux artistes de se produire sur une scène et afin de leur donner leur chance de pouvoir être sélectionnés pour la grande finale qui a lieu au mois de novembre. Cette expérience leur permet d’être écoutés par un jury de professionnels du monde de la musique (chefs d’orchestre, chargés de casting, compositeurs, producteurs…).

La finale

La finale a eu lieu à l’Espace Reuilly dans le 12e à Paris. Elle se tenait dans une salle de concert de plus de 700 places, toutes pourvues. C’est Sogregaz qui a gagné, lauréat de la catégorie « Création ». Il s’est donc vu offrir une journée d’enregistrement au Studio 2448.

Sobregaz : « Hier soir, devant plus de 800 personnes, le jury de l’association « +2 talents » m’a remis le trophée « Auteur/Compositeur de l’année » pour ma chanson intitulée « A quoi servent les mots ». Je ne suis pas prêt d’oublier cet instant magique car il s’agit de mon premier concours en tant qu’artiste et en plus, du premier trophée artistique de ma vie ! »

 

Toutes nos sincères félicitations Sobregaz, nous sommes persuadés que vous irez loin !

Découvrez le profil de Sobregaz sur EtoileCasting

Vous avez vous aussi une success story à nous raconter ? Cliquez ici pour la publier !

Caroline Stalder pour EtoileCasting.

Interview de Donel Jack’sman par EtoileCasting


Interview Donel Jack’sman par EtoileCasting

EtoileCasting a interviewé l’humoriste Donel Jack’sman, qui est comédien, humoriste et chroniqueur français d’origine camerounaise. Si vous ne le connaissez pas encore, vous n’allez pas être déçu ! Aussi à l’aise à la télévision qu’au théâtre, Donel Jack’sman a assurément plus d’une corde à son arc.

Qui est Donel Jack’sman ?

Originaire de Villiers-le-Bel dans le Val-d’Oise, il se destine assez vite à la comédie, tout en continuant ses études en parallèle. Très à l’aise sur scène, il s’épanouit et se perfectionne petit à petit. Il débute une formation théâtrale au Cours Florent puis obtient sa licence de communication. Il décide ensuite de se lancer dans le one-man-show. Il écrit et met en scène son premier spectacle intitulé : «J’raconte ma life».

Rapidement repéré par Juste pour rire au Québec, il intègre la prestigieuse écurie en tant que jeune talent. Il remporte en 2007 la première édition de La Route du rire, parrainée par Volkswagen et la radio Rire et Chansons.
Il se fait ensuite remarquer sur les scènes parisiennes et provinciales qu’il n’a de cesse d’écumer à travers la France comme à l’étranger. A titre d’exemple, il s’est produit  au Canada, au Maroc, au Sénégal, en Suisse, ou encore en Belgique. En 2009, il crée le festival Rires à Villiers avec le soutien de la commune de Villiers-le-Bel.

Puis il écrit son deuxième spectacle, « J’raconte toujours ma life », qu’il joue au Point-Virgule à partir du 30 octobre 2013 jusqu’au  21 décembre 2013, du mercredi au samedi à 21h15.

=> Gagnez ici vos places pour aller découvrir Donel Jack’sman !

L’interview

Dans cette interview, Donel Jack’s man donne ses conseils aux internautes EtoileCasting. Que vous souhaitiez devenir humoriste ou que vous le soyez déjà, il vous raconte son parcours, entre travail, talent et persévérance. La chance est aussi un facteur non négligeable d’après lui. Entre sincérité et légèreté, il parle les difficultés du métier et la nécessité de ne jamais rien lâcher. Il évoque également la complexité à passer de la scène de théâtre à la télévision, et inversement. A la télévision, être face à un jury peut être impressionnant et ce n’est pas le même rapport au public. Mais après avoir bien trouvé ses marques, il apprivoise très bien le petit écran et ne cesse depuis de faire parler de lui !

Les conseils de Donel Jack’sman pour les débutants : Mélangez beaucoup de travail avec un peu de talent, saupoudrez le tout de chance et vous obtiendrez la clef du succès ! Retrouvez également notre article : « Devenir humoriste en 6 étapes« .

Pour lui, la chance s’apprivoise : « Il faut provoquer sa chance en allant dans des scènes ouvertes, jouer, se faire voir, dès que tu peux monter sur scène, n’hésite pas […] quelque part ta chance est là et un jour, tu provoques le regard de quelqu’un… » En bref, n’ayez pas peur de vous montrer et de vous entraîner ! EtoileCasting vous propose des formations à tarifs préférentiel pour les débutants comme pour les confirmés.

Découvrez nos castings dans le domaine du théâtre et de l’humour !

Vous avez aimé cet article ? Faites le nous savoir ! Retrouvez-nous également sur Facebook et sur Tweeter.

Caroline Stalder pour EtoileCasting.