Archives par étiquette : Miss Ronde

Les conseils de Clélia Menant pour devenir mannequin grande taille

clelia_menant

Clélia Menant
Présidente du Comité Miss Ronde Lorraine

EtoileCasting a eu la chance de pouvoir interviewer Clélia Menant, présidente du Comité Miss Ronde Lorraine. Découvrez son parcours et ses conseils qui vous permettront de devenir mannequin grande taille.

Le parcours de Clélia Menant, présidente du comité Miss Ronde Lorraine

Le parcours de Clélia Menant est atypique. Elle débute d’abord par des concours de beauté, milieu qu’elle côtoie depuis maintenant une dizaine d’année. Déjà forte d’une expérience de cinq ans auprès du comité Mister France, Clélia continue de se faire sa place dans le milieu. En 2010, elle devient directrice du Comité Miss Ronde Lorraine. Elle est désormais également découvreuse de nouveaux talents. Voici ses conseils :

EtoileCasting : Clélia, selon vous, quels sont les critères d’un mannequin grande taille ?

Clélia Menant : Ce sont les mêmes que pour un mannequin classique. Il faut faire minimum 1m73, être photogénique et savoir marcher à la perfection avec des talons. Mais un mannequin grande taille doit être encore plus exigeant. La femme doit avoir des courbes harmonieuses et un grain de peau parfait. Pour cela, il est impératif d’avoir une bonne hygiène de vie, et de faire du sport !

EtoileCasting : Plus généralement, quelles doivent être les qualités d’un bon mannequin?

Clélia Menant : Une femme qui désire devenir mannequin grande taille doit être très forte d’esprit. Il ne faut pas avoir peur de l’échec. Ce ne sera peut-être qu’au bout de plusieurs insuccès que vous correspondrez aux attentes d’un professionnel. Il est donc essentiel d’être persévérante, de savoir se remettre en question, mais aussi d’avoir un bon book. Je me rends très souvent compte que des personnes avec un vrai potentiel ne savent malheureusement pas comment procéder. Il est donc très important de se renseigner. A ce titre, il vaut toujours mieux avoir peu de photos mais de qualité, plutôt que beaucoup de qualité médiocre. Privilégiez les photos de bon goût et prises par un professionnel. Enfin il ne faut pas hésiter à s’exporter à l’étranger car il y a aussi des besoins à l’international.

EtoileCasting : Quelles sont les raisons qui vous ont amené à diriger le comité Miss Ronde Lorraine ? En quoi consiste votre métier ?

Clélia Menant : Je pense que cette aventure m’a véritablement permis de me réaliser en tant que personne. J’ai pu créer un événement unique au sein de ma région, un événement qui me ressemble, et une modernité certaine. Participer en un sens à l’évolution de l’image de la femme, est quelque chose de merveilleux. A côté de ça, mon métier consiste véritablement à repérer les Miss Rondes Lorraine de demain. Julia Castelli, que je suis et soutiens depuis ses débuts, est même arrivée au rang de Miss Ronde France en 2013 !

EtoileCasting : Nous savons que la France est en retard par rapport aux Etats-Unis, notamment sur le mannequinat grande taille. Pensez-vous que les concours comme Miss Ronde peuvent faire changer les mentalités françaises ? 

julia castelli

Julia Castelli et Aurélie Oltra par Greg Alexander

Clélia Menant : Ces concours ont soulevé une vraie interrogation et ce sont démarqués par leur caractère inédit en France. Mais ils ont aussi suscité beaucoup de critiques. Malheureusement, de mauvaises langues ont par exemple pu dire que nous encouragions l’obésité à travers ces concours, alors que je me bats simplement pour l’acception de la beauté des femmes plus rondes, qui sortent de l’image imposée par les magazines et la publicité de la société occidentale actuelle. Je pense qu’il faut juste habituer la société à voir et accepter les femmes rondes plus souvent. J’ai justement organisé avec le photographe de mode Greg Alexander un défilé qui réunissait des mannequins du 36 au 46 ! C’était formidable d’avoir un panel comme celui-ci, et je trouvais l’idée intéressante dans sa démarche.

EtoileCasting : Merci pour ces précieux conseils. Pour finir, auriez-vous des mises en garde à adresser aux jeunes femmes qui veulent se lancer dans le métier ?

Clélia Menant : Oui, il faut faire attention à ne pas tout accepter d’un professionnel. D’autant plus pour les mannequins grande taille, car les rondeurs des femmes sont souvent associées à l’univers érotique. Je pense notamment aux mannequins de lingerie féminine, à qui l’ont propose encore trop souvent des contrats douteux, ou un éventail de lingerie très vulgaire. On peut tout à fait être ronde et très élégante, chic ou encore raffinée !

Si vous souhaitez participer au prochain concours Miss Ronde France, n’hésitez pas à poser votre candidature.

Découvrez le shooting photo de Greg Alexander avec Julia Castelli

Découvrez aussi tous nos bons plans pour réaliser votre Book photo de qualité !

Caroline Stalder pour EtoileCasting.