Archives par étiquette : Greg Alexander

Flowr interprète son premier single lors de la Fashion Week

FlowrLundi après-midi, à l’hôtel du Louvre, EtoileCasting a assisté au défilé de la marque Patuna, à l’occasion de la fashion week. Nous avons pu soutenir et applaudir Flowr qui interprétait son premier single, une chanson sur le thème de la haute couture et de la mode : Logo. Cette artiste EtoileCasting s’est fait remarquer par le photographe Greg Alexander et son collaborateur Sébastien Vienne lors d’un casting de chant organisé par notre équipe. Ainsi, ces deux grands professionnels lui ont offert la possibilité de se produire pour la fashion week lors du défilé Patuna. Une belle réussite ! 

Découvrez le book de Flowr

 

 

 

Le parcours de Flowr

FlowrFlowr est âgée de 23 ans. Cette artiste est passionnée de chant, danse et comédie. Elle a suivi une formation à l’école internationale de comédie musicale qui lui a permis de maîtriser ces trois domaines artistiques. Elle a notamment joué dans des comédies musicales telles que « 1939 » ou « Anne Franck le Musical »; Ayant des facilités en chant (Pop, R’n’B, Soul, Jazz, Blues, Rock), elle décide de se lancer dans une nouvelle aventure en devenant coach vocal et commence une formation dans l’école Richard Cross. A côté de ses activités, Flowr postule à des castings de chant, de cinéma et de mannequinat. Elle a notamment été remarquée par Greg Alexander et Sébastien Vienne, deux professionnels reconnus dans le milieu artistique qui ont fait appel à notre équipe pour organiser un casting de chanteuses. C’est la voix suave et charismatique de Flowr qui a retenu leur attention. Ainsi, une nouvelle collaboration est née entre la jeune femme et ces deux professionnels qui ont décidé de la produire. Aujourd’hui, le premier single « Logo » de Flowr, est le fruit de ce travail. Elle a présenté son titre lors du défilé de Patuna pour la Fashion Week.

Facebook : La page officielle de Flowr

Le site internet de Flowr : www.flowrofficiel.com

Le défilé Patuna

« La photo d’un Paris sublimé par ses milliers d’œuvres littéraires, artistiques, le romantisme d’une lune transpercée par la tour Eiffel, les parisiens assis aux terrasses des cafés et qui refont le monde, tous les ingrédients d’un film sucré, la beauté d’une rue aux pavés usés, la Seine lente et grave; sont les sources d’inspirations… Mais plus encore, il existe dans cette ville une folle énergie, tous les détails inutiles mais d’un esthétisme infini, absurdes mais essentiels. » Voilà l’esprit qui régnait à l’hôtel du Louvre, lundi dernier pour le défilé de la marque de haute couture Patuna. Nous avons pu voir une collection mélangeant le rétro des années 30 et des volumes. Les créations de l’artiste Patuna sont comme des œuvres d’art. Soies, guipures, mousselines et velours composent la collection automne-hiver 2015-2016 de la marque.

Site officiel de Patuna : www.patunafashion.com

Flowr, lors du défilé, interprète « Logo » :

Flowr

Flowr

Site officiel de Greg Alexander : www.gregalexander.net

Site officiel de Sébastien Vienne : www.sebastienvienne.com

L’expérience de Lîna, en shooting photo avec Greg Alexander !

Au mois d’avril, EtoileCasting et le photographe de mode Greg Alexander vous ont proposé un vrai shooting photo de star ! Lîna Biasucci, artiste membre d’EtoileCasting a pu en bénéficier et vous faire part du résultat. Maquillage, coiffure, tenues de grands couturiers, brief et coaching par le directeur artistique Sébastien Vienne etc…

Le duo Greg Alexander / Sébastien Vienne !

Le parcours du photographe de mode Greg Alexander est plutôt atypique. En effet, il s’est lancé dans des études de droit, a passé une thèse et son barreau. Il n’a jamais fait d’école de photographie mais il se passionne rapidement pour ce domaine. Greg Alexander démarre sa carrière en Suisse. Puis, il rencontre Sébastien Vienne, qui devient son directeur artistique. C’est alors un duo très talentueux qui démarre. Sébastien Vienne, lui, a commencé sa carrière aux Etats-Unis en tant que chargé de publicité. Lors de sa rencontre avec Greg Alexander, il décide de le suivre dans le domaine de la photographie de mode. Difficile de faire aussi opposés que ces hommes-là, pourtant leurs créations sont à couper le souffle.  En 2010, la maison de disques de la chanteuse Shy’m fait appel à Greg Alexander et Sébastien Vienne pour un relooking complet. Elle sera notamment habillée par les créateurs qui travaillent pour Jennifer Lopez ou encore Lady Gaga !

Site officiel de Greg Alexander

Le shooting photo de Lîna Biasucci :

Lîna, jeune femme de 34 ans a participé à un shooting photo proposé par EtoileCasting et notre partenaire Greg Alexander, photographe professionnel. En pleine reconversion professionnelle pour devenir comédienne, Lîna a déjà de l’expérience dans le domaine artistique mais cherche à renouveler son book avec des photos plus actuelles et intemporelles.

Book de Lîna Biasucci

C’est ainsi qu’elle a tenté sa chance pour obtenir un vrai shooting photo de professionnel : « J’ai l’habitude des shootings photos car j’ai été mannequin à l’âge de 17 ans. On a pu me voir à la télé (notamment M6), dans des défilés pour des marques telles que Agatha Ruiz de Prada, des éditoriaux (Madame le Figaro) etc… Puis je suis devenue assistante de production audiovisuelle pour des chaînes télévisées, des majors companies, des radios. J’aime le milieu artistique. »

Lîna Biasucci

Lîna Biasucci

Lîna Biasucci

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, Lîna se forme pour une carrière de comédienne auprès de grands coachs : Pascal-Emmanuel Luneau (Marion Cotillard,…), Patricia Sterlin (Jean Dujardin,…).

Lîna Biasucci 3

 

« Je suis prête à tourner ! Etoile Casting m’a offert l’opportunité de poser pour Greg Alexander, dirigée également par Sébastien Vienne. Une belle équipe tous les deux. J’ai grâce à vous tous des images très actuelles. J’y suis représentée, dans un univers à la fois mode et cinématographique.Je peux aujourd’hui commencer à me montrer. Merci beaucoup ! »

Les conseils de Greg Alexander pour être un bon mannequin : C’est par ici !

Le site officiel de Sébastien Vienne

Maxx Malloy fait la couverture du magazine Vigore!

Maxx MalloyCette semaine, nous réalisons un coup de projecteur sur Maxx Malloy, membre EtoileCasting, DJ et mannequin qui à la suite d’un shooting photo réalisé avec le pphotographe de mode Greg Alexander s’est vu offrir la couverture du magazine américain Vigore! 

Maxx Malloy, artiste EtoileCasting

Maxx Malloy n’est pas seulement mannequin. Il s’intéresse à la musique et est lui-même DJ. En septembre 2014, i la eu la possibilité de réaliser une shooting photos de grande qualité avec le photographe de mode Greg Alexander. Bien lui en a pris car quelques semaines plus tard, c’est à la Une du magazine américain Vigore! qu’on a pu le retrouver ! Maxx Malloy bénéficie également d’un édito de 5 pages à l’intérieur du magazine. Pour découvrir le magazine, c’est ici.

Découvrez le profil de Maxx Malloy

Découvrez le bon-plan de Greg Alexander

[SUCCESS STORY] Maxime Frédéric devant l’objectif de Greg Alexander !

max2002

 

Suite à une offre proposée par EtoileCasting il y a 1 semaine, Maxime Frédéric a décidé de tenter sa chance devant l’objectif de Greg Alexander, célèbre photographe de mode.
C’est avec de magnifiques photos qu’il est revenu vers nous pour nous raconter cette expérience.

 

EtoileCasting – Maxime, Était-ce ton premier shooting ?

Maxime Frédéric : Non, ce n’était pas le premier shooting que je réalisais. J’avais déjà travaillé avec d’autres photographes professionnels pour compléter mon book artistique. Malgré tout, ce shooting est resté une expérience unique que je ne peux pas comparer aux autres.

EC – Comment le shooting s’est-il déroulé ?max203

MF : Greg Alexander m’avait donné rendez-vous en début d’après-midi. Le shooting a duré quelques heures mais le temps est passé très rapidement étant donné le nombre impressionnant de tenues que j’ai dû essayer. Je me suis prêté au jeu et ai essayé des tenues que je n’aurais jamais cru mettre un jour ! Finalement, au vue du résultat, je ne regrette pas. L’ambiance était excellente : J’étais extrêmement  stressé  au début mais toute l’équipe a su me rassurer et me mettre à l’aise.

EC – Qu’est-ce qui t’a plu pendant cet après-midi ?

MF : C’était un après-midi riche en enseignement. J’ai beaucoup appris concernant l’attitude à prendre pendant un shooting. J’ai apprécié et profité de chaque instant avec les 3 personnes présentes.
Ils se sont soucié de mon stress, ont su m’apaiser, se sont occupé de moi, et ont fait un travail formidable.

« C’est même difficile a expliqué tellement j’en suis content. »

EC – Conseillerais-tu cette offre aux autres artistes ?

max200

MF : Non seulement je leur conseillerais pour ressortir avec des photos exceptionnelles mais aussi pour vivre un moment magique ou même un mannequin débutant se sentira traité comme un professionnel.

« C’est une expérience qui, j’en suis persuadé, m’apportera beaucoup pour la suite »

Nous remercions Maxime Frédéric pour le retour concernant cette expérience, mais aussi Greg Alexander pour le travail formidable qu’il continue de faire.

>>> Voir le book de Maxime Frédéric
>>> Faire un shooting avec Greg Alexander
>>> Prendre vos mensurations
>>> Qu’est ce qu’un bon mannequin selon Greg Alexander ?

Coup de projecteur sur le mannequinat grande taille

Sophia Bartolo - membre EtoileCasting

Sophia Bartolo – membre EtoileCasting

Les sirènes des magazines ne représentent pas forcément la grande majorité des femmes. Et parce que les mentalités évoluent, le mannequinat grande taille arrive enfin sur le devant de la scène. EtoileCasting a interviewé Sophia Bartolo, première dauphine du concours Miss Ronde Provence 2013. Elle vous livre son expérience et vous donne ses conseils.

 

Les rondeurs sur le devant de la scène

Les éditions de Miss Ronde rencontrent de plus en plus plus le succès. Cette année encore, l’élection a permis à 25 Miss de rayonner, bien loin des clichés sur la mode « classique ». Véritable symbole de la femme libérée, ces concours sont porteurs d’espoir.

Pendant très longtemps, le petit monde de la mode avait ses diktat bien établis. Les mensurations dites « de rêve » des mannequins ne correspondent pas à la réalité. La majorité des femmes peine à entrer dans du 34 ou du 36. D’un point de vue sociétal, il reste encore mal vu d’afficher ses rondeurs. Les jeunes filles et les femmes plutôt rondes ont donc dû se cacher, dissimuler leurs formes, pour éviter une forme de rejet.

Seulement, c’est au marché de s’adapter aux consommatrices. Ainsi, au cours des années 2000, plusieurs créateurs de mode de renom comme Jean Paul Gaultier ou encore Ralph Lauren ont créé des brèches en mettant en avant le mannequinat grande taille, alors que le marché des vêtements grandes tailles a longtemps été déserté par les marques. Pourtant, le besoin est évident de la part des consommatrices, qui peinent à trouver des vêtements adaptés. C’est pourquoi, depuis quelques années, des boutiques spécialisées ont vu le jour et remportent un vif succès.

De nos jours, le choix est plus grand mais reste malgré tout restreint en France. Les Etats-Unis ont en effet une très nette longueur d’avance sur le mannequinat grande taille et proposent non seulement des marques spécialisées dans les grandes tailles, mais surtout des articles de choix qui répondent aux goûts et aux attentes de leurs clientes !

=> Retrouvez notre article sur le premier défilé mannequin grande taille à la Fashion Week de New York !

Clémentine Desseaux - Mannequin grande taille française

Clémentine Desseaux – Mannequin grande taille française

Désormais, exit les guerres entre Miss France et Miss Prestige, place à la fraîcheur de Miss Ronde France®. Le mannequinat grande taille est désormais reconnu. Certaines mannequins sont même des stars, notamment aux Etats-Unis comme Tara Lynn, Candice Huffine mais aussi la superbe française Clémentine Desseaux, véritable symbole du mannequinat grande taille.

Pour information, la Miss Ronde France® de 2013, Julia Castelli, pèse 95 kilos, mesure 1,80 mètre et porte fièrement du 48. Cette Venus des temps modernes permet à beaucoup de jeunes femmes de se sentir forte, au sens propre comme au sens figuré. Embargo sur la minceur, place aux formes et à l’authenticité, une révolution des esprits qui nécessitera du temps, mais qui est essentielle !

=> Retrouvez le shooting de Julia Castelli par le photographe de mode Greg Alexander et partenaire EtoileCasting !

Interview de Sophia Bartolo, première dauphine Miss Ronde Provence 2013 et membre EtoileCasting

Sophia Bartolo, membre EtoileCasting et première dauphine du concours Miss Ronde Provence 2013, a accepté dans une interview de vous livrer son expérience et de vous donner quelque conseils.

EtoileCasting : Comment êtes-vous devenue mannequin grande taille ?

Sophia Bartolo : J’ai commencé à faire des photos en 2011 seulement , via des rencontres photos. Ce sont des photographes et des modèles qui se rejoignent une journée et font des shootings pour le plaisir. C’est ensuite devenu une passion. J’ai donc par la suite participé au concours Miss Ronde Provence où j’ai été élue première dauphine, ce qui m’a permis d’acquérir une plus grande confiance en moi et de commencer à ne plus me sous estimer. J’ai par ce biais là fait beaucoup de rencontres superbes, des défilés, des photos, et des événements importants.

EtoileCasting : Comment s’est déroulé le concours de Miss Ronde Provence 2013 ? Qu’est-ce que cette expérience représente pour vous ?

Sophia Bartolo : Le concours se présente en plusieurs étapes. La première est de s’inscrire, ensuite j’ai eu une première rencontre avec le comité où tout nous a été expliqué : le déroulement, le suivit de shooting officiels etc. Une soirée de présélection a ensuite lieu, dans le but de conduire les candidates à la finale. Durant la finale, nous avons en général quatre passages dans des tenues différentes qui sont fournies par nos partenaires. Cette expérience restera inoubliable car j’ai fait de très belles rencontres et ce concours m’a énormément aider à m’accepter et à découvrir des capacités que je ne me connaissaient pas. Tout cela ma fait beaucoup mûrir et prendre confiance en moi.

EtoileCasting : Que pensez-vous de la place de la France par rapport à un pays comme les Etats-Unis dans ce domaine ?

Sophia Bartolo - membre EtoileCasting

Sophia Bartolo – membre EtoileCasting

Sophia Bartolo : Je pense que nous avons encore énormément de chemin à faire pour être au niveau des Etats-Unis. Pour les américains, la rondeur et le mannequinat grande taille est une normalité alors qu’ici ce n’est pas encore très bien accepté. C’est dommage car beaucoup de femme sont magnifique avec leurs rondeurs mais se cachent de peur du regards des autres. Pourquoi perdre du poids alors que l’on s’accepte comme on est  ? A part si médicalement parlant il le faut bien entendu !

EtoileCasting : Quels sont vos futurs projets ?

Sophia Bartolo : Je vais d’abord me faire un book photo par un professionnel pour pouvoir le présenter et continuer à envoyer des candidatures dans les agences grande taille. Je vais aussi continuer à postuler aux castings pour continuer à me faire de l’expérience dans le mannequinat grande taille.

=> Découvrez nos bons plans book photos ! (Réservé aux membres Etoilecasting)

..
EtoileCasting : Quels conseils pourriez vous donner aux débutantes qui souhaitent se lancer ?

Sophia Bartolo : Assurez-vous que les sites vers lesquels vous vous tournez sont de qualité. Faites aussi attention aux personnes avec qui vous travaillez. Prenez soin de vous rendre à un casting uniquement s’il vous semble sérieux. Il faut toujours se renseigner et réfléchir avant de signer ou de dire oui à quelque chose ! Lorsque vous faite partie du comité Miss Ronde ,vous êtes bien entourée, et pouvez toujours demander conseil à la présidente du comité. On entretient aussi des liens très forts entre les unes et les autres, c’est véritablement du soutien. Passer par le concours Miss Ronde est déjà un bon tremplin. Vous apprendrez à défiler, à poser pour les photos, ce qui est la base pour se lancer dans le mannequinat grande taille. Les photos aident beaucoup à s’accepter et à prendre confiance en soi !

Castings mannequin grande taille

De plus en plus d’initiatives fleurissent en France afin de promouvoir le mannequinat grande taille. Pour exemple, le concours Miss Ronde France® récompense chaque année la beauté des femmes. EtoileCasting est partenaire du concours. La gagnante du concours Miss Ronde France® 2014 remportera un abonnement d’un an et ses trois dauphines 6 mois d’abonnement sur EtoileCasting. Vous pouvez participer à ce concours dans toute la France !

=> Retrouvez les conseils de Célia Menant, présidente du comité miss Ronde Lorraine dans cette interview EtoileCasting ! 

=> Découvrez aussi nos castings dans le domaine de la mode !

Il ne vous reste plus qu’à tenter votre chance. mais avant de vous lancer, n’hésitez pas à suivre nos conseils pour démarrer dans le mannequinat.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager autour de vous 🙂 Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter !

Caroline Stalder pour EtoileCasting.

Les conseils de Sébastien Vienne pour devenir mannequin

Sébastien Vienne, directeur artistique et la chanteuse Shy'm

Sébastien Vienne, directeur artistique et la chanteuse Shy’m

EtoileCasting a rencontré pour vous Sébastien Vienne, directeur artistique dans la mode et collaborateur de Greg Alexander, photographe de mode en France et aux Etats-Unis. Que vous souhaitiez vous lancer dans le mannequinat ou que vous aimiez simplement la mode, Sébastien Vienne vous fait part de son expérience et de ses conseils avisés. Les agences, les castings, ou encore les shooting photos n’auront plus de secret pour vous !

Le parcours de Sébastien Vienne, directeur artistique à l’international

Le parcours de Sébastien Vienne est atypique. Il commence sa carrière aux Etats-Unis en tant que chargé de publicité, poste qu’il occupe pendant une dizaine d’années. Lors de sa rencontre avec Greg Alexander, il décide de le suivre dans le domaine de la photographie de mode.C’est alors un talentueux duo qui prend forme. Difficile de faire aussi opposés que ces hommes-là, pourtant leurs créations sont à couper le souffle.  En 2010, la maison de disque de la chanteuse Shy’m fait appel à Greg Alexander et Sebastien Vienne pour un relooking complet. Elle sera notamment habillée par les créateurs qui travaillent pour Jennyfer Lopez ou encore Lady Gaga ! Actuellement, Sebastien Vienne et Greg Alexander nous en mettent plein les yeux, avec la sortie de leur tout nouveau magazine intitulé « FSHN ».

Magazine FSHN

Magazine FSHN de Sébastien Vienne et Greg Alexander

EtoileCasting : Qu’est ce qu’on bon mannequin de mode pour vous ?

Sébastien Vienne : Je pense qu’un bon mannequin, que ce soit un homme ou une femme, se définit par ce qu’il ou elle a dans la tête (outre son physique, bien évidemment). En fait, si vous souhaitez devenir mannequin, vous devez avoir au préalable une connaissance du milieu, c’est normal,  c’est une question de culture. Je suis toujours sidéré par ces jeunes qui veulent devenir mannequin pour des défilés mais ne connaissent en réalité rien à la mode ! La moindre des choses, c’est de se renseigner sur le monde dans lequel on veut évoluer. Il est donc important de lire sur le sujet et de pouvoir s’ouvrir sur la question : lisez des magazines de mode, sachez quels sont les grands et moins grands créateurs, regardez Fashion TV…

EtoileCasting : Quelles sont les capacités physiques nécessaires pour se lancer ?

Sébastien Vienne : Il est ici important de faire la distinction entre mannequin haute couture et mannequin pour la publicité par exemple (en réalité appelés comédiens).

La haute couture répond à des mensurations physiques très strictes. Les filles doivent faire 1,75 m minimum avec une taille 34, et les garçons 1,85 m avec une taille 38. Des traits fins et réguliers sont également attendus, et la musculature doit être dessinée pour les hommes. Démarrer jeune est un sérieux atout, sachant que l’âge minimum pour défiler est en général de 16 ans.

Pour la publicité, les règles sont plus souples. On ne parle alors plus de mannequins mais de COMÉDIENS. Les mannequins ne portent cette dénomination que pour les défilés. Les comédiennes, qui peuvent par exemple prétendre à poser pour des publicités peuvent être moins grandes : environ 1.70 m et 1.80 m pour les comédiens. Au niveau de l’âge, c’est aussi plus flexible : vous pouvez prétendre à faire de la publicité à 24 ans, mais pour du mannequinat, ce sera trop tard !

Il faut bien comprendre qu’il existe des agences spécialisées dans la mode, d’autres dans la comédie, et d’autres enfin qui proposent les deux types de prestations.

EtoileCasting : Quels sont les étapes à suivre pour un mannequin (de haute couture) débutant(e) selon vous ?

Sébastien Vienne : Je dirais qu’il y a trois étapes nécessaires :

1) Passé le stade des critères, la première chose est d’avoir un book photo.

L’importance de l’image est primordiale, et il faut savoir se démarquer. Vous devez donc choisir les bonnes personnes pour faire votre book, j’entends par là un bon photographe. Je tiens par ailleurs à préciser qu’Instagram n’est ni une agence de mannequins, ni un book et encore moins synonyme de photos de qualités ! Il faut bien que vous compreniez que le fait d’arriver sans photos professionnelles est une des raisons les plus courante de refus, car les agences sont actuellement submergées de candidatures. Elles élimineront donc systématiquement les personnes qui ne disposent pas de photos, ou qui ont des photos personnelles, ou de mauvaise qualité. Les photos professionnelles sont l’équivalent de votre CV dans ce milieu. Qui vous donnerait du travail si vous arrivez sans CV ?!

2) La seconde étape pour devenir mannequin de mode, c’est de se trouver une agence !

Vos photos sous le bras, vous voilà prêt à démarcher les agences. Pour postuler, il faut se déplacer physiquement dans l’agence, sans prendre de rendez-vous préalable. Assurez-vous d’abord que vous correspondez au profil, puis faites plusieurs, voire toutes les agences parisiennes. Habituez-vous aux refus, car cela fait partie du métier. Ce refus, d’ailleurs, n’est pas motivé que par votre profil ! Bien souvent, ne pas habiter à Paris peut par exemple poser problème à votre entrée en agence et conduire à un refus de la part des agences parisiennes… Attention cependant avec le porte à porte : il faut le faire à la seule condition d’être crédible. Pour savoir si vous l’êtes, comparez vos photos à celles des magazines de mode. Est-ce qu’elles se ressemblent ? Est-ce que je peux prétendre à cela ? Si ce n’est pas le cas, c’est que vous n’êtes pas prêt. Bien sur, vous n’avez pas l’expérience de ces grands mannequins, mais personne de vous prendra au sérieux avec un book banal voire trop amateur ! En revanche, si vos photos ressemblent à celles des grands magazines de mode, vous avez de fortes chances d’être dans la bonne direction. D’autre part, lorsque je parle d’investissement, je parle aussi de la nécessité d’avoir une équipe derrière vous pour réaliser votre maquillage, vos coiffures et réaliser le choix de vos tenues. Sachez que ces services sont compris dans le prix du book photo que les photographes de mode proposent.

Bons plans book photos EtoileCasting

Bons plans book photos EtoileCasting

=> Retrouvez tous nos bons plans book photo !

3) La troisième étape pour devenir mannequin repose entièrement sur vous. Il s’agit de votre sérieux et de votre professionnalisme.

Une fois recruté par une ou plusieurs agence, il est essentiel d’être toujours ponctuel, d’aller à tous castings, de vous montrer à l’agence et voir s’il y a du travail. Cela permettra de bâtir petit à petit votre réputation qui se fera sur les retours des clients et vos bonnes relations avec l’agence. Au début, vous devrez acceptez de travailler dur sans pour autant gagner très bien votre vie. Mais si vous êtes talentueux et professionnel, vous finirez par faire la couverture des magazines de mode, et là, toutes les portes s’ouvriront devant vous … Tout est finalement une histoires de bons choix à faire. Votre attitude est capitale dans votre réussite : courir les castings, être à l’heure, ne pas prendre la grosse tête, comprendre ce qu’on attend de vous, comprendre comment fonctionne ce métier : il y a de la place pour tout le monde, votre problème, c’est de savoir quelle est la vôtre… c’est le métier qui vous choisit, pas le contraire.

EtoileCasting : Merci pour ces précieux conseils. Auriez-vous des mises en garde spécifiques à adresser aux mannequins débutants ?

Sébastien Vienne : Faîtes attention aux arnaques. On reconnaît une vraie agence de mannequins ou de comédiens au fait qu’elle ne doit faire payer aucun droits d’entrée !

Le second conseil que je pourrais donner serait celui-ci : faites attention à vos relations. Il faut bien choisir avec quel photographe vous allez travailler. Pour moi, la première chose, c’est de voir ce que fait la personne qui me contacte. Si cette personne n’a pas de site, ce n’est pas possible. Préférez aussi la qualité à la quantité. Il faut mieux n’avoir que 3 photos mais superbes, que 10 mais ratées ! Je pense que 90% d’une réussite est basée sur le choix de ses relations. Les 10 % restant tiennent à la chance, le talent, et bien sur au physique. Enfin, attention à la nudité, elle ne fait pas bon ménage avec la haute couture … ! Il s’agit d’une porte qu’il faut éviter d’ouvrir.

=> N’hésitez pas à consulter nos bons plans book photos sur EtoileCasting

Vous avez aimé cet article ? Faîtes le nous savoir et dîtes nous ce que vous en pensez ! N’hésitez pas à le partager sur Facebook et sur Twitter !

Caroline Stalder pour EtoileCasting

[SUCCESS STORY] : Jeff, Mael et Philip mannequins sur Youtube

Philip Wong et Jeff, membres EtoileCasting

Philip Wong et Jeff, membres EtoileCasting

Pour remercier ses abonnées,  la chaîne Youtube Aufeminin beauté a décidé de leur faire un beau cadeau … attention les yeux !

Mesdemoiselles, c’est pour votre plus grand plaisir que nous vous laissons apprécier ces charmants messieurs.Toute l’équipe EtoileCasting est en effet très fière de vous présenter quelques-uns de ses membres mannequins. Ces jeunes hommes ont depuis fait l’unanimité, et nous leur souhaitons le plus de succès possible ! Messieurs, vous trouverez plus bas quelques conseils, si vous aussi vous souhaitez vous lancer !

Parce que la chaîne représente bien entendu la beauté, les filles, et le fun, c’est avec le sourire qu’ils ont posés : focus sur ces trois canons. Bravo à Jeff, Philip et Mael pour cette charmante prestation !

 

Vouz aussi vous souhaitez devenir mannequin ou désirez consolider votre expérience ? Alors n’hésitez pas à consulter notre article « Un bon mannequin selon Greg Alexander ». Greg Alexander est photographe de mode en France et aux Etats-Unis. Spécialisé dans la haute couture, il vous donne ses conseils avisés pour vous lancer : les erreurs à ne pas faire, ou encore les bonnes personnes à rencontrer.

Si vous êtes débutant, n’hésitez pas à consulter cet article, spécialement écrit pour vous !

>>> Découvrez la chaine youtube Aufeminin beauté

C.S pour EtoileCasting

Les conseils de Clélia Menant pour devenir mannequin grande taille

clelia_menant

Clélia Menant
Présidente du Comité Miss Ronde Lorraine

EtoileCasting a eu la chance de pouvoir interviewer Clélia Menant, présidente du Comité Miss Ronde Lorraine. Découvrez son parcours et ses conseils qui vous permettront de devenir mannequin grande taille.

Le parcours de Clélia Menant, présidente du comité Miss Ronde Lorraine

Le parcours de Clélia Menant est atypique. Elle débute d’abord par des concours de beauté, milieu qu’elle côtoie depuis maintenant une dizaine d’année. Déjà forte d’une expérience de cinq ans auprès du comité Mister France, Clélia continue de se faire sa place dans le milieu. En 2010, elle devient directrice du Comité Miss Ronde Lorraine. Elle est désormais également découvreuse de nouveaux talents. Voici ses conseils :

EtoileCasting : Clélia, selon vous, quels sont les critères d’un mannequin grande taille ?

Clélia Menant : Ce sont les mêmes que pour un mannequin classique. Il faut faire minimum 1m73, être photogénique et savoir marcher à la perfection avec des talons. Mais un mannequin grande taille doit être encore plus exigeant. La femme doit avoir des courbes harmonieuses et un grain de peau parfait. Pour cela, il est impératif d’avoir une bonne hygiène de vie, et de faire du sport !

EtoileCasting : Plus généralement, quelles doivent être les qualités d’un bon mannequin?

Clélia Menant : Une femme qui désire devenir mannequin grande taille doit être très forte d’esprit. Il ne faut pas avoir peur de l’échec. Ce ne sera peut-être qu’au bout de plusieurs insuccès que vous correspondrez aux attentes d’un professionnel. Il est donc essentiel d’être persévérante, de savoir se remettre en question, mais aussi d’avoir un bon book. Je me rends très souvent compte que des personnes avec un vrai potentiel ne savent malheureusement pas comment procéder. Il est donc très important de se renseigner. A ce titre, il vaut toujours mieux avoir peu de photos mais de qualité, plutôt que beaucoup de qualité médiocre. Privilégiez les photos de bon goût et prises par un professionnel. Enfin il ne faut pas hésiter à s’exporter à l’étranger car il y a aussi des besoins à l’international.

EtoileCasting : Quelles sont les raisons qui vous ont amené à diriger le comité Miss Ronde Lorraine ? En quoi consiste votre métier ?

Clélia Menant : Je pense que cette aventure m’a véritablement permis de me réaliser en tant que personne. J’ai pu créer un événement unique au sein de ma région, un événement qui me ressemble, et une modernité certaine. Participer en un sens à l’évolution de l’image de la femme, est quelque chose de merveilleux. A côté de ça, mon métier consiste véritablement à repérer les Miss Rondes Lorraine de demain. Julia Castelli, que je suis et soutiens depuis ses débuts, est même arrivée au rang de Miss Ronde France en 2013 !

EtoileCasting : Nous savons que la France est en retard par rapport aux Etats-Unis, notamment sur le mannequinat grande taille. Pensez-vous que les concours comme Miss Ronde peuvent faire changer les mentalités françaises ? 

julia castelli

Julia Castelli et Aurélie Oltra par Greg Alexander

Clélia Menant : Ces concours ont soulevé une vraie interrogation et ce sont démarqués par leur caractère inédit en France. Mais ils ont aussi suscité beaucoup de critiques. Malheureusement, de mauvaises langues ont par exemple pu dire que nous encouragions l’obésité à travers ces concours, alors que je me bats simplement pour l’acception de la beauté des femmes plus rondes, qui sortent de l’image imposée par les magazines et la publicité de la société occidentale actuelle. Je pense qu’il faut juste habituer la société à voir et accepter les femmes rondes plus souvent. J’ai justement organisé avec le photographe de mode Greg Alexander un défilé qui réunissait des mannequins du 36 au 46 ! C’était formidable d’avoir un panel comme celui-ci, et je trouvais l’idée intéressante dans sa démarche.

EtoileCasting : Merci pour ces précieux conseils. Pour finir, auriez-vous des mises en garde à adresser aux jeunes femmes qui veulent se lancer dans le métier ?

Clélia Menant : Oui, il faut faire attention à ne pas tout accepter d’un professionnel. D’autant plus pour les mannequins grande taille, car les rondeurs des femmes sont souvent associées à l’univers érotique. Je pense notamment aux mannequins de lingerie féminine, à qui l’ont propose encore trop souvent des contrats douteux, ou un éventail de lingerie très vulgaire. On peut tout à fait être ronde et très élégante, chic ou encore raffinée !

Si vous souhaitez participer au prochain concours Miss Ronde France, n’hésitez pas à poser votre candidature.

Découvrez le shooting photo de Greg Alexander avec Julia Castelli

Découvrez aussi tous nos bons plans pour réaliser votre Book photo de qualité !

Caroline Stalder pour EtoileCasting.

Premier défilé mannequin grande taille à la Fashion Week de New York

Pour la première fois depuis 70 ans, la Fashion Week laisse défiler les mannequins grande taille sur les podiums. La créatrice américaine Eden Miller met à l’honneur les femmes rondes pour présenter sa nouvelle collection « Cabiria Plus Size ».

Un défilé mannequin grande taille à New York

La styliste de 41 ans remporte un franc succès pour ce premier défilé mannequin grande taille, véritable symbole d’un changement des mentalités. Loin des éternels critères de beauté de l’industrie de la mode, Eden Miller propose une nouvelle vision de la femme, toute en courbe et en douceur, avec d’élégantes robes grande taille. Vivacité des couleurs, originalité des motifs et grande variété des matières, donnent vie à une toute nouvelle ligne de vêtements. Sur le podium,des femmes gracieuses et sûres d’elles. Elles défilent, fières d’exposer leur charme et de revendiquer leur beauté !

Découvrez la vidéo de ce premier défilé mannequin grande taille

 

A New York oui, mais en France ?

D’après le photographe de mode Greg Alexander, « Les américains sont beaucoup plus avancés au niveau des mannequins grande taille et des lignes grande taille. » Tout est dit. Greg Alexander s’occupe notamment de photographier la mannequin Julia Castelli, égérie française d’un magazine américain grande taille, entre 44 et 52.

La France a donc un retard à rattraper, d’autant qu’il s’agit d’un marché très porteur. Nombreuses sont les françaises qui ne trouve pas leur taille de vêtements en boutique de prêt-à-porter. Alors ne serait-ce pas le moment de sauter le pas et de s’adresser à un public plus varié ?  Mesdames, mesdemoiselles, ne vous cachez plus derrières des vêtements larges et sans âme, revendiquez vos rondeurs, vous êtes de toute beauté !

Castings mannequin grande taille

De plus en plus d’initiatives fleurissent en France afin de promouvoir le mannequinat grande taille. Pour exemple, le concours Miss Ronde France® récompense chaque année la beauté des femmes. Vous pouvez participer à ce concours dans toute la France !

Découvrez aussi les castings mannequin grande taille sur EtoileCasting

Il ne vous reste plus qu’à tenter votre chance. mais avant de vous lancer, n’hésitez pas à suivre nos conseils pour démarrer dans le mannequinat.

Caroline Stalder pour EtoileCasting

EtoileCasting devient partenaire du Concours Miss Ronde France

 

miss ronde france

©Greg Alexander
Julia Castelli Miss Ronde France 2013

C’est officiel, depuis le mois de juillet 2013, EtoileCasting est partenaire du concours Miss Ronde France. C’est donc pour que chaque femme aussi différente qu’elle puisse être, soit représentée sur le site que s’est fait ce partenariat.

Les origines du Comité Miss Ronde France®

L’histoire Miss Ronde France® commence en 2005 lorsque Thierry Frézard psychothérapeute de profession, décide d’aider sa femme à s’assumer physiquement. C’est alors au cours d’une soirée de décembre 2010 qu’à lieu la première édition de Miss Ronde France à Calais, à la cité internationale de la dentelle et de la mode et au cours de laquelle fut élue Cindy Capestan.

Depuis 2010, c’est ainsi 28 régions qui sont représentées lors de concours et qui élisent leur Miss Ronde. Cette année 2013, c’est à Julia Castelli que fut décerné le titre de Miss Ronde France.
Julia Castelli qu’EtoileCasting a eu l’occasion de rencontrer lors d’un shooting photo pour le photographe Greg Alexander.

Miss Ronde : Un partenaire de « taille » !

C’est donc depuis juillet dernier qu’EtoileCasting et Miss Ronde France® ont signé un partenariat.
Pour EtoileCasting il est important que chaque artiste soit représenté sur le site internet et ait sa place dans le milieu du casting et plus encore dans le monde du mannequinat.
C’est donc tout naturellement et en partant d’une logique commune qu’à été fait ce partenariat.
La devise de Miss Ronde France® : « Véhiculer l’image d’une belle homogénéité féminine ! Toutes les femmes sont belles ! ». Alors si vous n’osiez pas jusqu’à présent, il est temps de postuler !

La gagnante du concours Miss Ronde France® 2014 remportera un abonnement d’un an et ses trois dauphines 6 mois d’abonnement sur EtoileCasting.

Participer au concours Miss Ronde France®