Archives par étiquette : chanteuse

[FOCUS] Tiphanie Doucet, un talent international !

48126_429025_F3Tiphanie Doucet fait partie des artistes EtoileCasting dont nous sommes plus que fiers ! Une acharnée du travail si talentueuse qu’elle a conquis les Etats-Unis ! Un parcours qui nous prouve que les rêves sont parfois réalisables. Pour nous le raconter, Tiphanie Doucet a accepté de répondre à nos questions.

EtoileCasting : Tiphanie, pouvez-vous nous expliquer votre parcours ?

Tiphanie Doucet : J’ai commencé la danse classique et la harpe à 7 ans. A cette époque je me rappelle je dansais TOUT LE TEMPS à la maison, je chantais devant ma glace… intérieurement je rêvais d’être un petit rat de l’opéra mais j’étais plutôt ronde donc je n’ai jamais vraiment pensé  à le faire professionnellement. Vers 15 ans j’ai décidé de devenir réalisatrice de film et j’ai envoyé ma candidature dans des agences pour enfants acteurs pour découvrir ce milieu. Quelques mois après, je décrochais un premier rôle à la télé aux côtés de Corinne Touzet. Curieusement je n’ai pas poursuivi malgré beaucoup de sollicitations. Mon bac en poche, la danse m’a rattrapée, j’ai découvert la danse hip hop et j’ai commencé à m’entrainer avec une compagnie parallèlement à la danse classique et l’université. Au hasard d’un stage de vacances j’ai atterri à L’Académie internationale de la Danse qui m’a conseillé d’auditionner pour leur programme d’apprentissage. Quelques mois après j’étais engagée sur la comédie Musicale Roméo et Juliette, en show le soir et en formation de danse la journée. Après ça j’ai enchainé les jobs de danseuse, les plus beaux projets étant la tournée de Jenifer, les primes Star Academy, les promos pour David Guetta et même un passage avec Prince en 2012. Jusque-là, je  ne chantais pas beaucoup.
Mon premier job de chanteuse/danseuse a été le solo « Roxane  » au cabaret Bobino. J’y ai été repérée pour passer le casting de la série Chante, et j’ai décroché un des rôles principaux autour de Priscilla. La série a duré 3 saisons, pendant lesquelles j’ai décidé de me mettre vraiment à la musique.td200
J’ai ensuite joué Jeanie dans Hair, et ai été engagée au bar « le Soir » en tant qu’animatrice du live Karaoke. J’y ai rencontré Geoffrey, guitariste, avec qui j’ai commencé composer des chansons. Amoureux de folk et country nous avons fait plusieurs voyages à travers les USA, puis nous nous  sommes produits à New york , L.A, Nashville…
Après avoir fait une formation de 3 mois au Musician Institute de Los Angeles, je me suis rendue compte que beaucoup d’écoles offraient des bourses à ceux qu’elles estimaient les plus talentueux. J’ai donc auditionné  un peu par hasard à l’American Musical and Dramatic Academy. Il fallait faire un monologue et une chanson. Deux mois après, on m’annonçait qu’on m’offrait  12 000 dollars par an pour venir étudier là-bas. J’y suis allée, non seulement pour être aux US, mais aussi pour enfin avoir un vrai diplôme que ma carrière m’avait empêché de terminer à l’époque.

J’ai tout recommencé ! Un an à L.A, un an à New York, en apprenant ou réapprenant les bases de la technique d’acteur, de la Comédie Musicale, du processus d’audition. J’ai découvert un nombre infini de shows, de chansons, de techniques…
J’ai appris le chant avec la technique lyrique, nécessaire à Broadway. J’ai travaillé dur pour avoir un accent américain parfait. Pour résumer : Deux années magnifiques mais épuisantes!

Mon diplôme en poche j’ai eu un an de permis de travail et me voilà jetée dans le milieu des auditions à New York. Et quel milieu!  Un nombre infini d’auditions, des heures d’attente, des gens talentueux partout. Je me levais à 6h du matin, passais mes journées en auditions ou en cours puis j’allais travailler dans un bar jusqu’à minuit. Au bout de quelques mois, j’ai été prise dans une comédie musicale, « Annie get your gun », dans un théâtre très réputé près de Chicago, puis j’ai eu un premier rôle dans une pièce de théâtre au Off Broadway.

Je continue à développer mon projet musical personnel, ainsi qu’un projet plutôt événementiel, un duo de reprise Jazz français qui m’a amené à me produire en Thaïlande pendant 2 mois. J’ai également obtenu mon visa de 3 ans pour travailler aux USA.

EC : Comédienne, Musicienne, danseuse, comment faîtes-vous pour gérer tous ces talents ? En privilégiez-vous un ?

TD : En effet il faut beaucoup de temps pour entretenir tous ces talents.

Je dois avouer que lorsque je suis arrivée aux USA la danse était devenue secondaire. Les professeurs là-bas m’ont fait comprendre que vu mon physique et mes capacités je devais m’entraîner car il était quasiment impossible qu’on ne me caste pas pour danser. Du coup depuis 2 ans et bien je danse énormément pour ne plus perdre la technique. Concernant la technique vocale je l’ai acquis vraiment aux USA, et la comédie, et bien même si je joue depuis petite, j’ai enfin compris qu’il y avait des techniques et BEAUCOUP de travail à faire en amont lorsque vous avez une audition ou un rôle à interpréter. Du coup ces 2 ans à l’école m’ont permis d’acquérir une vraie technique dans tous les domaines, et je dois la maintenir pour sans cesse l’améliorer!

Je suis peut-être un peu extrémiste au niveau de mon travail, mais concrètement aujourd’hui, mon but est de devenir meilleure chaque jour. A New York, je passe au minimum 20 min à travailler ma voix (souvent le matin avant d’aller aux auditions). Je prends un cours de danse ou de yoga, je fais de la guitare, je travaille mon accent américain, je lis, ceci TOUS les jours. Si j’ai des auditions ou des call back, il faut rajouter toute la partie de documentation sur le rôle, répéter avec un pianiste, ou seule, pour travailler la justesse, et le jeu.  Ensuite, une fois par semaine, et bien j’ai un cours de chant, et de temps en temps je participe à des workshops avec des Casting Director. Il manque juste un vrai cours d’acting régulier que j’aimerais pouvoir mettre en place à la rentrée, mais le temps me manque.

EC : Vous avez une carrière internationale. Quelle est la différence entre la culture française et américaine d’un point de vue artistique ?

TD : La première différence je crois c’est la Culture justement ! Aux Etats Unis tout le monde baigne dans la musique et particulièrement la Comédie Musicale depuis tout jeune. A l’école, les jeunes participent à des spectacles chaque année, et ces spectacles sont tout simplement des comédies musicales piochées dans le répertoire infini qu’ont les américains. Ainsi, une jeune fille de 18 ans est déjà montée sur scène peut-être 10 fois !! Elle chante depuis qu’elle est née également. Du coup les américains ont en général un goût plus prononcé et connaisseur pour la musique. J’ai pu le voir même en me produisant en tant que songwriter : on vient vous voir, on vous parle du jeu de guitare, des paroles…

La musique fait partie de la vie américaine, et en France je pense que cela se développe de plus en plus, mais ça n’est toujours pas pareil. Heureusement je vois de plus en plus d’écoles, de shows se monter, et j’espère qu’un jour nos enfants pourrons faire des comédies musicales à la petite école au lieu d’apprendre la flûte à bec!

EC : Que pouvez-vous dire à tous les artistes qui souhaiteraient associer comme vous plusieurs talents ?

TD : Je crois qu’aujourd’hui c’est plus que nécessaire. Je leur dirais de ne pas attendre ! Même si on commence forcément avec une discipline ou on excelle vraiment, il faut être curieux, et développer les autres autour : en prenant par exemple un cours par semaine d’une autre discipline. Le principal est d’avoir une régularité. Au bout d’un moment, tout ce temps passé paie et on devient bon dans une deuxième discipline, puis une troisième.. Je pense qu’il n’y a pas de barrière à avoir. Un danseur ne brille pas s’il n’est pas un peu acteur, un chanteur doit savoir bouger, un acteur a besoin de technique vocale…

EC : Avez-vous une actualité particulière dont vous souhaiteriez nous parler ?

Je travaille sur un album mais je ne peux pas dire quand il sera produit. J’ai peu de temps, mais c’est un projet qui me tient vraiment à cœur. A côté de tout ça, je viens de revenir de New York car nous y avons fait un Show Case de la pièce de théâtre que j’avais joué l’été dernier, et je viens d’apprendre que nous avons été programmés dans la saison 2014 du Billie Holiday Theater à Brooklyn, New York.

Un grand bravo à cette artiste complète, qui mérite le succès qui lui est accordé.

Faces, le nouvel album d’Irma

Irma, chanteuse symbole d’une nouvelle génération

Faces Irma

Faces Irma

Irma est un phénomène artistique qui, depuis 2011 et en seulement un seul album, a réussi à nous embarquer dans son univers.
Artiste née de la génération 2.0, Irma a été un modèle pour tous les artistes peu connus en recherche de notoriété. Elu par ses fans grâce à My Major Company, et proche de ces derniers, elle prouve, à tous ceux qui pensaient cela impossible, qu’un artiste peut avoir un succès mondial et continuer de séduire ses premiers fans.

Il y a maintenant 3 ans, EtoileCasting faisait déja partie des premiers fans de la chanteuse. Rappelez-vous cet interview :

Faces, un album crée de A à Z par Irma

Après son premier album Letter to the Lord, Irma revient en force avec son nouvel album Faces, composé de 13 chansons. On reconnait la touche musicale d’Irma au rythme spontané qu’elle donne aux textes porteurs de valeurs et de messages pleins de sens. Une nouvelle approche mêlée de mélodies finement menées, précises et de rythmes entêtants fait cependant son apparition dans ce nouvel album. Le deuxième pour Irma qui a pris son temps pour faire cet album qui lui correspond tout autant.
Elle a d’ailleurs souhaité participer à l’ensemble des étapes concernant l’album, en commençant par l’écriture pour laquelle elle s’est isolée en partant à New York pour retrouver les influences qui l’ont plongé dans la musique. Elle participe à toute la bande instrumentale à la recherche du son parfait et finit par coréaliser chaque clip.
On redécouvre à travers cet album une jeune femme aux multiples talents, redoutable artiste qui ne laisse pas de place au compromis lorsqu’il s’agit de donner une âme aux morceaux qu’elle réalise. On pourrait dire d’un autre artiste qu’il est arrivé à maturité mais pour Irma, cela semble être une évidence.

>>> Réussir en tant que chanteur débutant
>>> Casting chant : 5 astuces pour réussir votre premier casting

[Interview vidéo] Amel Bent pour EtoileCasting

La chanteuse révélée il y a dix ans dans l’émission « La Nouvelle star » sort aujourd’hui son cinquième album « Instinct » désormais disponible sur Itunes. Un nouvel opus dans lequel elle dévoile de nouvelles facettes de sa personnalité, avec des notes plus positives et légères. Dans cette interview EtoileCasting, elle vous fait découvrir son univers et vous donne aussi ses conseils pour réussir dans la musique.

La carrière d’Amel Bent

C’est en 2004 que la jeune fille participe à l’émission Nouvelle Star, une expérience inoubliable pour la chanteuse qui finira troisième et marquera déjà les esprits. Ses fans l’ont depuis toujours suivie et soutenue.

Dans la foulée, elle enregistre son premier l’album « Un jour d’été » qui sort le 30 novembre 2004. Le premier single tiré de cet album, intitulé « Ma philosophie » (coécrit avec la rappeuse Diam’s), est couronné d’un véritable succès puisqu’il entre directement numéro 1 des classements. Le titre est nominé lors des Victoires de la musique de 2006. L’album, comprenant également les titres « Le Droit à l’erreur » et « Ne retiens pas tes larmes », est certifié disque de platine et s’est vendu à 650 000 exemplaires.

Deux ans plus tard, elle participe à la bande-originale du film Astérix et les Vikings en interprétant une reprise du titre Eye of the Tiger du groupe Survivor. Son deuxième album, A 20 ans, voit le jour en 2007. Pascal Obispo et Charles Aznavour participent à ce disque.

En 2009, Amel Bent revient avec un troisième album intitulé Où je vais. Il faudra attendre l’année 2011 pour apprendre la sortie de son quatrième album intitulé Délit Mineur. Ce dernier album a connu moins de succès que les précédents. On lui reprochera notamment des titres assez sombres et pas assez entraînants. Mais l’artiste n’a cessé de travailler dur pour rester dans le paysage de la chanson française. En témoignent ses nombreuses nominations, notamment aux NRJ Music Awards ces dernières années et les succès de ses concerts en France et à Paris (Bataclan, La Cigale, L’Olympia, Zénith). Amel Bent fait aussi partie du groupe Génération Goldman avec M.Pokora, Leslie ou encore Shy’m. Bien décidée à ne pas en rester là, Amel Bent revient en force  cette année avec un cinquième album plein de vitalité !

Son nouvel album « Instinct » – où la révélation d’une nouvelle Amel Bent

Le nouvel album d'Amel Bent : "Instinct Tour"

Le nouvel album d’Amel Bent : « Instinct Tour »

Aujourd’hui, le 24 février 2014, sort le cinquième et nouvel album d’Amel Bent intitulé « Instinct ».

Après maintenant 10 ans de carrière, Amel Bent nous ouvre les portes d’un univers jusque là peu représenté dans ses albums précédents. De son premier opus « Un jour d’été » sorti en  2004 au quatrième intitulé « Délit mineur » en 2011, les textes et mélodies de la chanteuse étaient plutôt tournés vers les thèmes de la nostalgie et l’amour.

Ce cinquième album révèle au contraire une Amel Bent au top de sa forme avec des titres plein de vitalité et d’énergies positives. Une volonté de révéler une facette de sa personnalité plus enthousiaste. Le nouveau single de la chanteuse, dont le titre est extrait de l’album Insctinct, représente bien cette volonté de se démarquer artistiquement par un style pop plein de fraîcheur.

Amel Bent a par ailleurs ajouté de la danse à la rythmique de ce nouvel album. Reconnue comme l’une des plus belles voix de sa génération, Amel Bent a surpris le public en révélant les multiples facettes de son talent lors de Danse avec les Stars.

De ses clips à sa tournée nationale « Instinct Tour » (40 dates de prévues en tout), la chanteuse apparaît sur scène accompagnée de ses danseuses, pour un show électrisant. L’expérience Danse avec les stars lui a en effet donné confiance en elle. Amel Bent a donc eu envie de partager son goût pour la danse avec le public, qui l’a par ailleurs amenée en finale de l’émission de TF1. Un album plus pêchu donc, tout en mouvement, couleurs et énergies. On aime !

=> Si vous aussi vous souhaitez devenir chanteur, n’hésitez pas à consulter nos castings dans le domaine de la musique !

Découvrez aussi notre article :

=> « Conseils pour réussir en tant que chanteur débutant »

Vous avez aimé cet article ? Faîtes le savoir et donnez nous votre avis !

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter pour suivre nos actu’, bons plans, castings et événements en temps réel !

Caroline Stalder pour EtoileCasting

 

[Interview] Joby Smith, la Diva de la soul – EtoileCasting

Joby Smith (souce Sankofa)

Joby Smith est incontestablement une artiste de grand talent. Elle a dédié sa vie à la musique et plus particulièrement à la soul et au jazz. En 2006, elle devient chef de chœur puis anime des ateliers gospel. La Diva de la soul a par ailleurs travaillé en tant que choriste avec les plus grands : Phill Collins, Céline Dion, Chimène Badi, Yanick Noa, Pierpoljack …

Joby Smith est également fondatrice du Sankofa Soul Contest – Le tremplin de la musique Soul en France depuis quelque années. Ce tremplin permet aux artistes venus de toute la France et des 4 coins du monde de trouver des moyens d’expression et d’échanges artistiques dans un cadre professionnel.

=> N’hésitez pas à vous rendre sur la page Facebook du Sankofa Soul Contest !

EtoileCasting : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Joby Smith : Je suis auteure, compositrice, chanteuse et passionnée de soul, de jazz en particulier. Je suis également professeur de chant depuis plus de 10 ans et chef de chœur de la chorale Sankofa Unit!

J’ai commencé la musique très tôt. J’ai à la base une formation de piano classique puis j’ai ensuite été au conservatoire de Bagnolet. La musique a toujours fait partie de ma vie, c’est quelque chose d’essentiel, un exutoire. Que ce soit le chant, le piano, ou les chœurs, c’est pour moi un moyen de vibrer, de libérer mes émotions et mon imaginaire.

EtoileCasting : Quand avez-vous décidé de faire de la musique votre métier ? 

Joby Smith : Je me suis rendue compte de la réalité économique de la musique aujourd’hui, et de la difficulté à « joindre les deux bouts ». C’est alors que j’ai pris une grande décision : je me suis dit qu’il fallait vraiment que je travaille à fond pour sortir du lot, si je voulais pouvoir un jour vivre de ma passion. J’avais alors 23 ans et je venais d’obtenir ma maîtrise de biochimie. A partir de là, tout s’est enchaîné, j’ai multiplié les rencontres, étendu mon réseau. J’ai rencontré de nombreux artistes : musiciens, chanteurs, j’ai fait mes premières rencontres en studio.

EtoileCasting : Quels sont les artistes qui vous ont le plus influencée ?

Joby Smith : J’ai beaucoup été inspirée par des artistes comme Whitney Houston, Mickael Jackson, The Pointer Sisters, Prince, ou encore le groupe de D’Angelo et son groove implacable ! Mais c’est le genre musical de la soul qui m’a attrapé un plein cœur. La soul véhicule de vraie émotions, sans formatage, et c’est vraiment ça qui me plait.

EtoileCasting : Quel est ton plus beau souvenir sur scène ?

Joby Smith : Ma première scène, au café Montmartre. Cela reste un souvenir gravé et inoubliable par moi. C’était aussi le jour de mon anniversaire et ça a été un moment magique, le concert a été un grand succès. C’était le fruit de mon travail que je récoltais. J’avais suffisamment travaillé mon réseau pour que les gens viennent me voir. J’ai réellement crée ce réseau par moi-même, ce qui était essentiel, notamment pour un milieu comme la soul qui est assez restreint en France. En quelque semaines je pouvais réunir 600-700 personnes.

EtoileCasting : Quels conseils peux-tu donner au débutants ?

Joby Smith : J’ai remarqué que les personnes qui veulent se lancer ne sont pas assez investies dans ce qu’elles font. Je me souviens qu’au début,  il a vraiment fallu que j’aille chercher et motiver les musiciens, il fallait les convaincre de travailler avec moi, ce n’était pas facile ! Il fallait aussi les relancer, suivre les choses. Rappelez les personnes que vous rencontrez, proposez de nouveaux lieux. Il ne faut pas penser que le talent est suffisant et que le reste va suivre. En terme de démarche, il ne faut pas seulement déléguer aux gens ce qu’ils ont à faire mais s’impliquer. Il faut insuffler l’énergie aux autres pour leur donner l’envie d’aller jusqu’au bout d’un projet.

Un autre point important et non négligeable reste la fidélisation de votre public, surtout en live. Votre présence sur scène doit être importante. Il faut aller à la rencontre du public.

=> Si vous aussi vous souhaitez devenir chanteur, n’hésitez pas à consulter nos castings dans le domaine de la musique !

Découvrez aussi notre article :

=> Conseils pour réussir en tant que chanteur débutant »

Vous avez aimé cet article ? Faîtes le savoir et donnez nous votre avis !

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter pour suivre nos actu’, bons plans, castings et événements en temps réel !

Caroline Stalder pour EtoileCasting

Lou Siana sort son premier single : Sale Opportune

Source : Book EtoileCasting Lou Siana

Source : Book EtoileCasting
Lou Siana

Et voici la success envoyé par notre membre EtoileCasting Lou Siana via le formulaire. Découvrez ci-dessous sa success :

« Un petit message pour vous raconter ma success story et surtout pour vous remercier. En 2011, mon label, Born To Dream a organisé un casting. J’ai vu l’annonce sur Etoile Casting « recherche chanteuse, nouveau label à Cannes ». Etant en vacances dans le coin, je me suis rendue au casting sans trop y croire. Et j’ai été sélectionnée!

Un an plus tard j’ai signé mon contrat avec ce label et je viens de sortir mon 1er single « Sale Opportune » (disponible sur Itunes, Deezer etc…) le 1er juillet 2013. Le clip mis en ligne sur Youtube le 1er août) vient de dépasser les 200 000 vues et certaines radios acceptent de diffuser mon titre sur leurs ondes. Alors si il y a une suite, je vous tiens au courant ! Merci encore 🙂  »

Découvrez le 1er clip de Lou Siana

Un grand bravo à Lou Siana et si vous aussi, vous souhaitez partager votre expérience, n’hésitez pas à nous la raconter par ici.

 

Rencontre avec la chanteuse Joyce Jonathan

rencontre-avec-la-chanteuse-joyce-jonathan-24-05-2013Qui n’a jamais fredonné la chanson  » Pas besoin de toi  » ? Joyce Jonathan nous a fait l’immense honneur de sa présence le 24 mai 2013 dans les locaux d’Aufeminin.com !

Après le succès de son premier album « Sur mes gardes », Joyce Jonathan était présente pour nous faire découvrir son nouvel album intitulé « Caractère » dont la sortie a été le 10 juin 2013.

C’était l’occasion pour quelques-uns d’entre vous de faire sa connaissance et d’obtenir les précieux conseils d’une auteur, compositeur et interprète de talent.

Ce n’est pas tout ! En deuxième partie les internautes ont également pu assister à une session acoustique de la chanteuse !

Un grand merci à Joyce Joanthan pour ce moment !

Joyce Jonathan

Joyce Jonathan est née le 3 novembre 1989 à Levallois Perret.

Très vite elle se pasionne pour la musique et commence à écrire ses propres textes, inspirée par des artistes tels que Teri Moise,  Michel Berger, Jean Jacques Goldman ou encore Tracy Chapman.

A 18 ans à peine, Joyce Jonathan est lancée sur le site internet du label communautaire My Major Company.

Joyce Jonathan est une artiste complète, elle joue de la guitare et du piano depuis son jeune âge et compose  ses propres chansons d’un style folk.

Nous l’avions rencontré avant son concert à La Cigalle il y a de ça quelques années flashback en image :

Myspace

Twitter 

Facebook 

Copyright photos : Aufeminin.com

3

1

2

Alexane Pi reprend « C’est ta chance » de Goldman !

Alexane Pi

Cliquez sur sa photo pour découvrir son book !

Vous avez entendu parler du célèbre casting qui permettra à une personne de faire partie de la deuxième compilation Génération Goldman. C’est aujourd’hui Alexane Pi membre d’EtoileCasting et jeune chanteuse de 23 ans qui tente SA chance.

Nous avons donc décidé de la soutenir et la féliciter pour sa sublime reprise « C’est ta chance » de Jean-Jacques Goldman.

Cliquez-ici pour visionner la vidéo !

EtoileCasting vous souhaite bonne chance Alexanne !

Interview Djany – Chanteuse (Vidéo)


Interview EtoileCasting de Djany par EtoileCastingWM

interview-djanyInterview Djany : la star montante du R’n’B francais

Djany, c’est la nouvelle chanteuse du label Def Jam France. Cette jeune fille de 23 ans nous présente le second extrait de son album à venir « Je t’emmène ».

Dans le monde de la musique depuis son plus jeune âge, Djany a commencé avec du Gospel grâce à sa mère choriste. Suivant le même chemin, la chanteuse fait les choeurs notamment sur les primes de Star Academy.

C’est ainsi que Christophe Maé la découvre en 2011 et lui propose de devenir choriste sur sa tournée. Et pour Djany cela fut l’occasion de découvrir les rouages du monde de la musique : le travail, l’engagement envers les fans…

Pour Djany, la chance s’est présentée à force de travail et de persévérance, voilà pourquoi son conseil pour les chanteurs qui débutent est de ne pas baisser les bras quand le chant et la musique sont vraiment les voies que l’on souhaite !

Suivez Djany et toute son actu sur Twitter ou sur son site officiel !

Djany : Une artiste qui a la musique dans le sang !

Si son prénom ne vous dit rien et bien c’est encore pour très peu de temps! Djany de son vrai nom  Jeanne Dumeige est née le 5 mai 1988 à Paris. Née d’une mère elle-même chanteuse, c’est donc très vite que Djany prend goût à la musique en chantant dans le chœur d’une chorale gospel.

C’est en faisant les chœurs d’artistes confirmés comme Chimène Badi, Yannick Noah ou encore Lara Fabian que Djany progresse et se familiarise peu à peu au métier de chanteuse.

Mais pour Djany, c’est l’année 2008 qui reste une année phare et un tremplin pour la carrière car c’est à cette période que Christophe Maé lui propose de participer à sa tournée en tant que choriste à travers la France.

En 2011, elle signe avec le label Def jam Recording France le nouveau label d’Universal Music France. Depuis elle accompagne des artistes comme Nessbeal ou encore Mister You en featuring.

En attendant l’album son premier album qui sortira fin 2012, le premier single de Djany « Parole en l’air » l’a propulsée en tant qu’artiste pop et R’N’B confirmée.