Archives de catégorie : Photo / Mode

Venez découvrir avec nous Maxime notre jeune artiste !

 



Venez découvrir avec nous Maxime notre jeune artiste ! Ce garçon de seulement 21 ans a déjà un beau parcours. Model et comédien, Maxime est passionné par le travail des artistes avec lesquels il travaille. Il est par ailleurs en constante recherche de nouveaux projets télévisuels, de figurations et des rôles.  


Continuer la lecture

Découvrez aujourd’hui notre membre Pierre Souche !

 



Découvrez aujourd’hui notre membre Pierre Souche ! EtoileCasting vous emmène à la découverte de ce jeune garçon.  A seulement 24 ans, ce mordu du monde artistique a déjà un joli parcours derrière lui. Que ce soit dans le domaine de la figuration, de la musique ou même du mannequinat.


Continuer la lecture

Découvrez Chloé, jeune mannequin en herbe !

chloeCette semaine EtoileCasting met à l’honneur l’une de ses toutes jeunes mannequins ! A seulement 5 ans, Chloé apparait déjà dans les magazines. De quoi inspirer toutes les jeunes filles qui souhaitent se lancer dans le mannequinat ! 

Continuer la lecture

Découvrez Johanna, une danseuse qui n’a peur de rien !

capture-decran-44Le mercredi 14 septembre 2016, la société Aufeminin faisait appel à Johanna, membre EtoileCasting, pour un happening des plus surprenants !  C’est l’occasion parfaite pour revenir sur la carrière de notre talentueuse danseuse. Du classique au hip-hop en passant par la comédie musicale, Johanna est capable de tout !

Continuer la lecture

Chris Matthew dévoile son single « Help »

Chris-Matthew-dévoile-son-single-"-Help-"Chris Matthew, membre EtoileCasting est un passionné de chant et de musique depuis tout petit. A 23 ans, il vient de sortir son nouveau single « Help », disponible sur Youtube et plateformes de téléchargement légales. A cette occasion, nous avons interrogé ce jeune artiste afin d’en savoir plus sur ce titre et sur son parcours artistique. 

Book EtoileCasting de Chris Matthew

Interview de Chris Matthew

EC : Bonjour Chris, tout d’abord nous aimerions savoir quelle a été votre première expérience sur scène ?

On va dire que j’en ai eu 2…
La première, c’est le jour où j’ai vraiment pris conscience de mon amour pour la musique.
J’étais en CE2, c’était un regroupement d’écoles départementales pour faire une immense chorale. Ce jour là, ils cherchaient une personne pour un solo. A ma grande surprise, tous mes camarades ont demandé à ce que j’y aille. C’est là que j’ai vraiment pris conscience des choses. J’ai donc été devant des milliers de personnes chanter Le lion est mort ce soir sans stress, car à cet âge j’étais inconscient de ce qui se passait.

La deuxième c’était à mes 18 ans lors d’un concours de chanson française en Sarthe. J’ai chanté « Tu n’es plus là  » d’Amel Bent ! Cette fois-ci, j’ai ressenti beaucoup de stress, je tremblais tellement je serrais fort mon micro pour ne pas que cela se remarque. Puis ça m’a conforté dans l’idée que je voulais faire ça toute ma vie. J’ai d’ailleurs abandonné mes études pour cela.

EC : Quelle a été votre expérience la plus marquante et pourquoi ?

Je pense que toutes mes expériences musicales m’ont marquées. En 2013, j’ai participé à deux festivals locaux au Mans. Le premier est le festival hip hop pour lequel j’ai écrit un morceau en collaboration avec d’autres artistes urbains tels que des rappeurs. Cela m’a fait prendre conscience que je pouvais écrire des textes. J’ai par la suite participé au Festival interculturel du Mans, où j’ai chanté du Aguilera, Alicia Keys & Bruno Mars. Il y avait environ 4000 personnes, c’était incroyable de chanter pour autant de monde ! Et j’espère revivre ça encore de nombreuses fois !

La comédie musicale locale « Terre d’ombres » où je tenais un des rôles principaux. C’était la première fois que je dansais, chantais et jouais la comédie en même temps, J’ai même fait un solo sur un univers très lyrique (Le fantôme de l’opéra). Jamais je n’aurais pensé chanter ce genre de registre. C’était un moment très enrichissant.

EC : Vous avez récemment sorti le single et clip « Help » que vous avez composé vous-même, pourquoi avoir choisi un thème aussi fort ?

J’avais besoin d’extérioriser certaines douleurs du passé encore ancrées. C’est un peu comme si je tournais la page sur certaines périodes en écrivant un texte comme celui-ci. Comme si cela me permettrait de m’en débarrasser, et de tourner la page. Une sorte de « chimiothérapie » par le biais de la musique. J’avais aussi besoin d’une chanson forte, pour aussi faire passé l’émotion que je peux avoir en moi et que j’aime transmettre aux gens. La musique c’est aussi un partage d’émotions et de sentiments. Plus jeune, la musique était un échappatoire pour moi, elle me permettait d’oublier, de m’évader, alors si je peux rendre la pareille, tant mieux.

EC : D’autres singles sont-ils prévus dans un futur proche ?

Oui je suis actuellement en train de travailler sur un single un peu plus pêchu. Vous avez vu le côté émotion et j’aimerais qu’on voit maintenant l’autre face de ma personnalité, plus joviale.
Cependant, l’univers musical qu’on a pu découvrir dans le premier single, pourra se faire ressentir dans le prochain, même si celui-ci sera beaucoup plus rythmé.

EC : Y’a t-il une personnalité avec qui vous rêveriez de chanter ?

J’aimerais énormément chanter avec Sia, elle est une très grande artiste pour moi, avec un univers qui se rapproche un peu du mien. Sinon en artiste français, je serais ravi de faire un duo avec Marina Kaye.

EC : J’ai pu constater que vous aviez participé au concours Mister National, pourquoi avoir intégré cette aventure ?

A la base, on m’a appelé pour savoir si j’étais intéressé, l’idée ne venait même pas de moi. J’étais vraiment septique au début puis je me suis dit que ça pourrait apporter une expérience en plus, et surtout des contacts. J’ai donc participé à Mister Centre puis à la finale Nationale que je n’ai pas remporté. Ça m’a finalement apporté de la confiance en moi, et ce fût très enrichissant spirituellement parlant. Et je pars du principe que rien n’arrive par hasard, si je m’y suis retrouvé par hasard, c’est que je devais en avoir besoin.

EC : Comptez-vous poursuivre une carrière dans le mannequinat ?

A vrai dire je ne sais pas ! Une chose est sûr, je préfère me concentrer sur la musique. En revanche, si jamais on me contact pour des shootings ou autres, je ne dirais pas non. J’aime beaucoup la photo donc ça ne me dérange pas, au contraire. Si je m’écoutais, je ferais de la comédie, de la musique, de la danse et du mannequinat.. Mais je pense qu’il est important de ne pas trop s’éparpiller.

Découvrez le single « Help » de Chris Matthew

Interview de Sarah Avena, blogueuse et animatrice talentueuse !

Interview-de-Sarah-,-blogueuse-et-animatrice-talentueuse-!Sarah Avena est une jeune femme ambitieuse et créative que nous sommes ravis de vous présenter. Animatrice, mannequin et blogueuse, elle multiplie les projets d’une main de maître. Désireux d’en savoir plus sur ses expériences et son blog intitulé « TheNewsJuice » , nous lui avons posé quelques questions à ces propos. 

>> Découvrez le book de Sarah Avena !

Interview de Sarah, blogueuse et animatrice talentueuse !

EC : J’ai pu constater que vous aimiez le mannequinat et que vous aviez déjà effectué des shootings. Avez-vous réalisé un projet qui vous a particulièrement marqué ?  

Le monde de la photo m’a toujours fasciné, alors je me suis laissée emporter par cette envie de découverte en passant des castings. Dans cette aventure, j’ai pu faire quelques shootings, plutôt des portraits car j’aime l’idée d’immortaliser les expressions du visage et de laisser lire un message à travers un simple instant. Le shooting qui m’a le plus marqué c’est mon tout premier lorsque j’avais 19 ans. À cette époque, je n’avais pas confiance en moi et un photographe américain m’a proposé de faire un shooting pour son site artistique. Ce fut une expérience incroyable qui a fait naître en moi cette passion pour l’image.

Mes expériences en tant que modèle m’ont permis d’avoir une meilleure estime de mon apparence. La photo m’a aussi aidé à développer une forme de créativité et un souci du détail.

EC :  Vous êtes présentatrice et rédactrice pour la chaîne tv Star 24, pouvez-vous me parler un peu de ce rôle d’animatrice ? Quels sont vos ambitions à ce sujet ? Rédigez-vous vos contenus ?

Après avoir suivi une formation à l’Académie audiovisuelle de Paris, j’ai eu la chance de décrocher un poste de présentatrice d’un JT sur les stars, le cinéma et la musique. Travailler pour Star 24 fut une expérience enrichissante qui m’a permis d’évoluer dans un milieu que j’affectionne particulièrement, celui de l’audiovisuel. Ça m’a motivé pour la suite car j’ai pu voir l’envers du décor, ses avantages et ses aléas. Tout cela n’a fait que conforter mon choix d’en faire mon métier. La présentation du JT était faite au prompteur, ce qui paraissait facile, mais face à la caméra c’était intéressant de s’exercer à être naturelle et spontanée tout en lisant le texte.

À présent, mon contrat a pris fin et je continue ma quête aux castings, c’est devenu un automatisme quotidien ! Il y a 2 ans, j’ai quitté ma vie azuréenne, où j’étais productrice d’événements, pour Paris avec le projet de me reconvertir dans le milieu de l’audiovisuel. Ca me donne une certaine motivation qui me pousse à être optimiste. Récemment, je me suis lancée le challenge de proposer un concept d’émission TV à des chaînes en espérant pouvoir le concrétiser.

EC : Concernant votre blog, « The Newsjuice », pourquoi avoir choisi ce nom ? D’où vous est venu cette idée de devenir blogueuse ?

En créant The Newsjuice, j’avais envie de me donner une identité digitale complètement libre. C’est justement le sujet principal de mon blog, je parle essentiellement de notre évolution au sein des réseaux sociaux, de cette nouvelle terre d’accueil dans laquelle on grandit en laissant un sacré patrimoine de souvenirs archivés. Le blogging me permet d’exercer ma passion pour l’écriture, ma fascination pour l’être humain et la créativité pour mettre tout ce bricabrac en forme. J’aime travailler sur la mise en page de mes articles et créer des images pour illustrer le contenu de façon ludique. Le nom est anglais car j’ai l’intention de le rendre bilingue afin de l’ouvrir à un lectorat plus international. News pour nouveauté, Juice pour en faire un cocktail, c’est ainsi que The Newsjuice est né sur la toile parmi l’énorme communauté de blogs.

EC : De quoi ou de qui vous inspirez-vous pour choisir vos sujets ? 

Je m’inspire de la vie, des conversations et des livres qui nous invitent à la réflexion sur la condition humaine. Je trouve mes sujets en fonction de notre évolution au sein de la sphère digitale. Je suis très observatrice, j’aime regarder la vie.

EC : Avez-vous de projets sur le moyen ou le long terme ?

Mes projets sont des challenges sans date limite. J’espère à nouveau avoir la chance de travailler en tant qu’animatrice TV et pourquoi pas trouver une chaîne qui acceptera mon concept d’émission sur lequel j’ai travaillé. J’ai également participé à un film commercial qui devrait voir le jour bientôt. Ensuite, je suis en train de faire évoluer mon blog chaque jour un peu plus. Ma devise, c’est « no problem, just challenge ». Cette phrase a le don de me remettre sur pieds en cas de période de doute.

Maintenant que vous savez tout ou presque, n’hésitez pas à vous rendre sur la page facebook de Sarah pour suivre toute l’actualité de son blog ! Testez et vous en deviendrez accro…

Alexandra Desloires, une artiste aux multiples talents !

Alexandra-Desloires-une-artiste-aux-multiples-talents-! Nous avons le plaisir de vous présenter cette semaine Alexandra Desloires. Membre EtoileCasting depuis de nombreuses années, Alexandra multiplie les projets artistiques. Théâtre, chant, mannequinat, elle est sur tous les fronts. Récemment, elle a remporté le coaching vocal avec Lisa Baumann lors d’un casting organisé par EtoileCasting. Elle a aussi été choisie par aufeminin pour être photographiée lors d’une opération spéciale de la marque Mango. EtoileCasting est donc allé à sa rencontre et nous lui avons posé quelques questions à propos de ces expériences. 

>> Découvrez le book EtoileCasting d’Alexandra Desloires

Alexandra Desloires, une artiste aux multiples talents !

Cette jeune femme de 25 ans est plus qu’ambitieuse ! Elle a déjà remporté de nombreux castings, s’est vu offrir des coachings vocaux, et les projets artistiques n’en finissent plus. Quoi de mieux pour une artiste passionnée ?

Récemment, Alexandra a remporté lors d’un casting que nous avons organisé, 6 séances de coaching vocaux avec la talentueuse Lisa Baumann. Un coaching qu’elle ne s’attendait pas du tout à gagner : « J’ai été très touchée et flattée lorsque que j’ai appris que Lisa Baumann m’avait choisi ! »

Alexandra a déjà bénéficié de sa première séance et elle nous en parle. « Le premier cours était très intense. J’ai appris des techniques de respiration difficiles à réaliser mais très efficaces. Je dois m’entraîner tous les soirs à la maison, mais ça vaut vraiment le coup. J’ai adoré mon premier cours et il y a eu un vrai feeling avec Lisa. C’est génial de travailler avec elle, elle a beaucoup d’humour et ses conseils sont pertinents. J’ai enregistré le même morceau au début et à la fin de la séance, la différence était juste incroyable. J’ai clairement redécouvert ma voix. J’ai hâte d’aller à mes prochains coachings et d’entendre le résultat final. »

Alexandra avait déjà remporté une formation avec Renaud Hantson en 2014, ce qui lui avait notamment permis de jouer les choristes dans le groupe de rock « Furious Zoo ». Plus récemment, Alexandra a été contactée pour rejoindre un groupe de chant aux tendances folk : « Phloeme ».

Chanteuse, mais aussi mannequin, Alexandra a tout récemment participé à un shooting photo pour le média aufeminin.com. Le projet consistait en une opération spéciale pour la marque Mango dans la catégorie grande taille. Questionnée sur le sujet, Alexandra avoue avoir passé un moment « très agréable ». Elle ajoute :  » Il y a eu une vraie symbiose avec la photographe, on se comprenait tout de suite. J’ai hâte de voir les photos, elles avaient déjà l’air superbes sur l’appareil ». Côté mannequinat, notre talent a aussi participé début mai à la Pulp fashion week de Paris. « J’ai défilé avec des talons aiguilles durant 3 jours, j’avais très mal aux pieds mais ce fût une très belle expérience. Grâce au mannequinat, j’ai pu porter de magnifiques robes de créateurs et rencontrer des personnes incroyables. Mais si je devais choisir entre toutes mes activités, je choisirais tout de même le théâtre, qui reste ma première passion ».

D’ailleurs, Alexandra est à retrouver le 15 juin prochain à l’auditorium du Grand Palais où elle jouera en compagnie de Sophie Imbeaux dans « Jeux de planches ». Cette soirée réunira d’autres artistes de la scène humoristique pour une cause humanitaire. Alexandra se dit être « très heureuse de faire partie de ce projet » !

D’autres beaux projets sont à prévoir, Alexandra est une artiste qui n’a pas fini de nous surprendre  !

>> Cliquez ici pour découvrir la chaîne Youtube d’Alexandra !

Portrait d’une artiste ambitieuse : Annabelle Walt

Portrait-d-une-artiste-ambitieuse-:-Annabelle-WaltAnnabelle est une jeune femme de 19 ans passionnée depuis son plus jeune âge par la musique et le cinéma. Plus que motivée elle s’est toujours donnée les moyens de réussir. Elle commence une formation à l’AICOM en 2016 pour se professionnaliser et se lance dans de nombreux projets. Cinéma, danse, chant et mannequinat, tout intéresse la belle Annabelle. Pour en savoir plus sur cette artiste, nous lui avons posé quelques questions concernant ses passions et ses projets. 

>> Découvrez le book EtoileCasting d’Annabelle Walt

Portrait d’une artiste ambitieuse : Annabelle Walt

EC : Dans un premier temps, pouvez-vous me décrire votre parcours artistique ? Pourquoi avez-vous choisi d’intégrer l’AICOM en 2016 ?

J’ai commencé la danse classique à 6 ans au conservatoire de Reims. J’ai poursuivi cette activité pendant 5 ans. Je me suis également intéressée vers l’âge de 10 ans à la danse modern/jazz jusqu’à l’âge de 14 ans. J’ai par la suite pris des cours de chant et de théâtre au conservatoire de Reims et d’Amiens, ainsi que des cours d’improvisation théâtrale. Ce sont mes trois grandes passions, j’ai donc commencé à chercher une école qui réunissait ces trois disciplines et j’ai trouvé l’AICOM.

EC : D’où vous vient votre passion pour le milieu artistique ?

Je chante depuis que je suis enfant, quand mes parents invitaient des amis j’organisais toujours un spectacle, j’aime jouer et me déguiser, à l’école j’aimais faire rire mes camarades, c’était naturel pour moi.

EC : Y’a t-il un domaine que vous appréciez plus que les autres ? (danse, chant, musique, mannequinat) Pourquoi ? 

Le cinéma et le chant, ça fait partie de moi, c’est un besoin vital, je ne peux pas m’ en passer, ça ne s’explique pas !

EC : J’ai pu remarquer que vous aviez eu le rôle principal pour le court métrage de Filip Flatau, pouvez vous me parler de cette expérience ?

Très belle expérience ! J’avais rencontré Filip Flatau quelques temps plus tôt et nous avions de suite accroché d’un point de vue artistique et humain. Lors du court-métrage il m’a donné quelque petites indications mais surtout il m’a fait confiance ce qui a donné un bon échange et de très bon retour. J’étais fasciné de voir comment il travaillait, il était a l’affût de chaque détail, très patient et perfectionniste ! On a tourné le court-métrage en une journée/soirée, une chance qu’il n’y ait pas eu de petits problèmes techniques que l’on retrouve souvent sur des tournages.

EC : J’ai aussi pu voir que vous aimiez faire du mannequinat. Y’a t-il une expérience qui vous a particulièrement marquée ?

Il y a quelques mois j’ai eu le plaisir d’être mannequin pour la nouvelle collection de la styliste « LANYU », Quand je suis allée voir son travail, j’étais époustouflée par ses créations, je me suis dis « C’est toi qui va bientôt porter ses merveilles ». Le shooting s’est passé en extérieur en plein hiver, les conditions étaient assez rudes, mais ce n’était pas la première fois et puis il y avait une équipe motivée.
J’ai été modèle bénévole pour des étudiantes de l’école de photographe EFET et suite à ces expériences une étudiante m’a recommandé auprès de Lanyu.

EC : Quels sont vos projets concernant votre carrière artistique ?

Je suis en ce moment même en train de composer mon premier single en collaboration avec « Life On Mars Production ». J’ai également rencontré mon agent artistique qui est américain et je pars donc en juillet tenter ma chance à Los Angeles.

Un grand merci à Annabelle d’avoir répondu à nos questions et nous souhaitons de tout cœur que ses projets artistiques aboutissent 🙂

Pour en savoir plus sur Annabelle, rendez-vous sur sa page facebook !

Interview de la talentueuse Diane Sands

Diane-SandsCette semaine, nous avons le plaisir de vous présenter Diane Sands, membre EtoileCasting depuis 2006. Diane est mannequin spécialisée dans la publicité et a posé pour de nombreuses marques reconnues. Mais cette artiste accomplie est aussi musicienne, auteur compositrice et interprète. Cette jolie brune a donc plusieurs cordes à son arc et nous n’avons pas fini d’en entendre parler.

Découvrez le book EtoileCasting de Diane Sands

Diane Sands chanteuse et mannequin reconnue

La talentueuse Diane, d’origine arménienne a toujours vécu à Paris tout en ayant eu l’éducation de son pays natal. Alors que cela ne lui avait jamais traversé l’esprit auparavant, un ami proche la pousse vers la publicité, elle décide alors de se lancer et ce fût un réel succès. En effet, Diane a prêté son image aux grandes marques pour des shootings ou publicités telles que Balmain, Make up forever, Hugo Boss, Le Bonbon, Daniel Hetcher, Ocarat et bien d’autres encore. Elle a aussi fait la couverture du magazine Marie et de EIStyle, un magazine de mode réputé en Arménie.

Attirée par l’univers musical depuis toute petite, c’est tout naturellement que Diane se dirige aujourd’hui vers sa passion initiale. De nombreux projets musicaux sont d’ailleurs en cours. Nous avons donc décidé d’en savoir plus sur cette talentueuse artiste en lui posant quelques questions.

Interview de la talentueuse Diane Sands : 

EC : J’ai pu voir que étiez passionnée par la musique, avez-vous des projets musicaux en cours ou dans un futur proche ? 

Oui la composition est ma passion première. Les orchestrations, les symphonies. Cette année je vais finalement y consacrer plus de temps. Je suis entrain de mettre en place un projet de groupe rock alternative mais je veux également composer pour le cinéma. Je trouve l’envers du décor passionnant. Voir 60 musiciens jouer un morceau qu’on a composé seule chez soi un beau soir.

EC : Concernant votre carrière de mannequin, quelle a été votre plus belle expérience ? Qu’en avez-vous retiré ?

J’ai beaucoup aimé faire des photos pour Balmain Hair Couture entre autres, car l’ambiance était fabuleuse et les personnes étaient très gentilles. Je ne peux pas dire qu’on puisse « retirer » grand chose du mannequinat malheureusement, car cela reste un métier superficiel en plus d’être temporaire. C’est plus flatteur pour l’ego que pour l’âme. Mais je peux dire qu’on prend conscience de cette richesse qu’est la jeunesse et qu’il faut en profiter au maximum. J’espère en tout cas que ma plus belle expérience reste à venir… !

EC : Quel est votre projet de mannequinat en cours ?

J’ai des séances photos et tournages de publicités qui arrivent. Je vais également tenter de me lancer dans le milieu du cinéma car j’ai fait une formation pour pouvoir découvrir et apprendre encore plus de choses.

EC : De nombreuse jeunes filles aimeraient beaucoup faire du mannequinat et de la publicité mais pensent qu’elles n’ont pas les critères nécessaires pour faire parti de ce milieu. Avez-vous un petit conseil à leur donner afin de les encourager?

Je ne suis pas très grande comme toutes les autres filles que je côtoie tous les jours, mais pourtant je suis là. Car j’avais la rage d’aller où je voulais aller. Je pense que la pensée positive et la foi attirent de bonnes choses. Alors je ne peux que dire, foncez vers vos rêves ! Avec le cœur et l’esprit ! Car la seule personne qui peut vous empêcher de parvenir à quoi que ce soit dans la vie, c’est vous…

Merci beaucoup à Diane d’avoir répondu à nos questions, nous avons hâte de découvrir ses prochaines compositions musicales et ses publicités.

Cliquez ici pour vous rendre sur le site internet de Diane Sands