[FOCUS] Portrait d’une artiste : Anne Cangelosi – comédienne et humoriste

Anne Cangelosi – Comédienne, humoriste et membre EtoileCasting

Anne Cangelosi est comédienne et humoriste. Elle a trouvé sa vocation assez tôt, comme une évidence. Elle commence le théâtre à l’âge de 11 ans et sa passion ne l’a jamais quittée. Rencontre avec une artiste, une femme et une mère accomplie.

=> Découvrez la fiche artiste d’Anne Cangelosi

EtoileCasting : Comment avez-vous démarré votre carrière de comédienne ?

Anne Cangelosi : J’ai commencé le théâtre très jeune grâce à mon professeur de français, un passionné, qui m’a « inoculé » le virus ! Plus tard, lorsque j’étais en terminale au Lycée Molière, j’ai fait la rencontre d’Yves Steinmetz. Il est le créateur de l’option théâtre au bac. A ce moment, il avait réussi à jumeler le lycée Molière avec le Théâtre de Chaillot alors dirigé par Antoine Vitez, j’ai donc suivi des cours gratuits avec les comédiens de sa troupe ! Par la suite, je suis passée par le cours de Véra Gregh (élève de Tania Balachova et de Stanislavki) où j’avais comme copines de cours Julie Gayet, Hélène de Fougerolles, Karin ViardFlorence Thomassin, Léa Drucker, Samir Guesmi pour les plus connus et bien d’autres !

Mais un jour j’ai cesser de jouer. Peut être par peur, par manque de courage, de confiance en moi, ou de soutien. J’ai arrêté pendant 15 ans, mais la passion était toujours là, et l’idée de refaire du théâtre trottait chaque jour dans ma tête.

EtoileCasting : Comment avez-vous repris cette passion ?

Anne Cangelosi : Là arrive la partie « conte de fée » de l’histoire. J’ai rencontré mon mari qui m’a poussé à reprendre des cours, surtout parce que je crois qu’il en avait marre de me voir pleurer devant la cérémonie des césars en voyant mes copines dans la salle ou sur scène ! J’ai rencontré François Ha Van qui a mis en scène la première version de mon spectacle  : « Mémé casse-bonbons ».  Par la suite, j’ai atterri à l’école du One Man Show Paris où j’ai rencontré Alexandre Delimoges, directeur de l’école et du Théâtre Le Bout. Il m’a aidé à réaliser la deuxième version de Mémé. Il en est devenu le metteur en scène. Alexandre est la plus belle « chose » qui me soit arrivée au niveau professionnel. C’est grâce à lui (et Yoann Chabaud, mon ange gardien) que tout a commencé.

Je suis maintenant comédienne à 100% et professeur à l’école du One Man Show de Paris. Avec mes deux enfants, c’est sportif ! Heureusement, j’ai la chance d’avoir un mari très présent qui prend le relais quand je suis en tournée. Je n’en serai pas là sans lui, j’ai une beaucoup de chance !

EtoileCasting : Comment vous êtes-vous fait repérer à vos débuts ?

VisuelRef_MemeWebAnne Cangelosi : Je pense qu’Alexandre Delimoges, directeur de l’école et du Théâtre le Bout, a senti qu’il pouvait me faire confiance et je crois que l’histoire de ce personnage de « Mémé » l’a touché. Je suis très aussi quelqu’un de très tenace, ça doit être mon côté Taureau !

Quand je suis arrivée avec Mémé il y a presque 4 ans, c’était la grande mode du stand-up alors quand je me pointais dans les scènes ouvertes, on me regardait très bizarrement. C’était ringard les personnages, en plus j’avais plus de 40 ans alors je vous raconte pas … Mais je n’ai jamais lâché !

=> Découvrez les 5 astuces pour vous faire repérer par les professionnels

EtoileCasting : Quels conseils pourriez-vous donner aux débutants ?

Anne Cangelosi : « Avance sur ta route car elle n’est faite que de ta marche » Saint Augustin

=> Découvrez les étapes pour devenir vous aussi comédien

EtoileCasting : Comment vous est venue l’idée de votre pièce « Mémé Casse-Bonbons » ?

Anne Cangelosi : J’ai toujours eu une tendresse particulière pour les personnes âgées et puis j’ai été élevée par ma grand mère jusqu’à l’âge de 11 ans. Quand elle est décédé, je crois que j’ai voulu lui rendre hommage. Quand on voit une personne âgée, on la voit avec ses cheveux blancs, sa canne, son dentier, son arthrose, son dos courbé et on oublie qu’elles ont eu aussi notre âge. Elles ont tellement de choses à nous transmettre. Et puis tout n’est pas blanc, tout n’est pas noir ! C’est que j’ai essayé de raconter dans ce spectacle !

=> Découvrez notre article : « Devenir humoriste – les différentes étapes » !

EtoileCasting : La pièce rencontre toujours un grand succès, vous jouez notamment à Nice au mois de février 2014. Quelle est la recette de ce succès ?

Anne Cangelosi : Oui j’ai beaucoup de chance ! Je joue tous les dimanches au théâtre des blancs manteaux, je tourne dans toute la France, je vais faire mon troisième Festival d’Avignon et à chaque fois le public est au rendez-vous ! Je ne sais pas s’il y a une recette. En tous cas ce que je sais c’est que je suis sincère et que je donne sans compter quand je joue Mémé, je crois que les gens le sentent et surtout je crois que ce personnage a un côté « universel ». Tout le monde a une « mémé » autour de lui, c’est ce que me dise les personnes du public à la sortie du spectacle. Et puis il y a les 3 T, la devise de l’école du One Man Show Paris : Travail, Ténacité, Talent.

=> N’hésitez pas à prendre vos places !

Découvrez aussi notre article : « Quand les humoristes s’internationalisent » 

Vous avez aimé cet article ? Faîtes le savoir et donnez nous votre avis !

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter pour suivre nos actu’, bons plans, castings et événements en temps réel !

C.S pour EtoileCasting

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *