Extinction de voix, comment l’éviter et la soigner

Extrait du book d'Arnaud Rhodes

Extrait du book d’Arnaud Rhodes

Vous êtes amené à utiliser votre voix pour votre métier ? Seul problème, lorsqu’une extinction de voix survient la semaine d’une audition ou d’un casting important comment faire ?

S’il vous est déjà arrivé d’avoir des soucis de voix, notamment à l’approche d’un casting ou d’une audition, alors cet article est fait pour vous. EtoileCasting a réuni tous les bons conseils des professionnels pour que vous puissiez arriver à votre audition avec une voix de rossignol !

Toutes les techniques ci-dessous sont des méthodes naturelles. Il est important de préciser que si les symptômes persistent, il ne faut pas hésiter à aller en priorité chez le médecin et éviter à tout prix toute tentative d’automédication. Lisa Baumann, spécialiste en coaching vocal, a accepté de nous donner ses conseils.

Lisa Baumann

Lisa Baumann

Lisa Baumann, Quels sont les risques d’une extinction de voix ?

Lisa Baumann : « Avant de parler des risques, parlons brièvement de la cause :

Les cordes vocales s’entrechoquent lorsque celles-ci sont malmenées de par un travail vocal abusif, ceci se produisant lorsque l’on parle/crie ou chante trop fort ou trop longtemps, ou bien en forçant sur des notes difficilement accessibles.

Il en est de même en cas de stress ou choc, ou lors d’une toux à répétition, ce qui va provoquer un gonflement des cordes et une inflammation du larynx. (Pour Info: les cordes vocales se situent dans le larynx.)

L’extinction de voix peut être aggravée par le fait de continuer à utiliser la voix enrouée ou aphone ce qui va provoquer un forçage supplémentaire pour les cordes vocales.

Dans un cas avancé, on verra apparaître des nodules ou polypes correspondant à la manifestation d’une irritation chronique des cordes vocales.

Le traitement se fera par une rééducation vocale ou par chirurgie dans certains cas très fréquents. »

IMPORTANT : toute modification ou extinction de la voix durant plus de 8 jours doit être vue par un ORL. (médecin spécialiste de la voix)

1)      Se taire !

Oui cela peut paraître direct mais lors d’une extinction de voix, préserver celle-ci est le plus important. Evitez d’utiliser le peu de voix qu’il vous reste. Cela aggraverait les choses : les cordes vocales seront d’autant plus sensibles et le moindre courant d’air sera fatal. Privilégiez l’ardoise et la craie pour vous exprimer pendant quelques jours, et minimisez les efforts pendant les répétitions. (On oublie Céline Dion et Mariah Carey pendant une toute petite semaine)
Le saviez-vous ? Lors d’une extinction de voix, il faut parlez peu mais ne pas chuchoter non plus. Le chuchotement aggrave la pression et le frottement de l’air sur les cordes vocales déjà irritées.

2)      Faire attention aux facteurs aggravants

La plupart d’entre vous connaissent les facteurs aggravants d’une extinction de voix mais font souvent l’impasse sur certains d’entre eux pendant la période de repos. Petit conseil : Faites attention à l’ensemble de ces éléments pour assurer un rétablissement optimal et plus rapide pour être en forme le jour de l’audition.

•    Evitez les boissons trop chaudes ou trop froides (Le pire de tout pour les cordes vocales : Les changements de températures)

•   Bannir le tabac et l’alcool. Non même pas une seule cigarette par jour. Oui on sait. C’est dur. Les deux mélangés ? Autant parler de cocktail explosif pour vos cordes vocales en repos.

•    Reposez-vous ! La fatigue provoque une perte des défenses naturelles. Une bonne excuse pour faire une sieste sans culpabiliser.

•    Attention aux environnements pollués. La poussière et la fumée irritent les voies respiratoires.

•    Evitez le stress ou émotions fortes (voix coupée), les grosses quintes de toux convulsives et les reflux gastriques.

3)      Tenter les remèdes de grand-mères

  • L’infusion « sur place »

Dans un mugg ou une grande tasse, mélangez :

–       Du Thym ou thé vert

–       Un citron pressé

–       3 cuillères à soupe de miel

–       1 cuillère à soupe de beurre salé (ou une pincée de gros sel)

–       5 gouttes de propolis en huiles essentielles

Faites des gargarismes à chaque gorgée pendant 20 secondes et avaler.

  • Infusion « à emporter »

Faire infuser et boire régulièrement pendant la journée.

–       de l’erysimum (pour la voix),

–       du thym (antiseptique),

–       un bâton de réglisse (pour ses vertus sur les affections respiratoires)

–       ajouter une cuillère à soupe de miel.

  • Les inhalations

–       de thym

–       de lavande

–       d’eucalyptus

  • Le sirop artisanal

Mélanger le jus d’un citron, un blanc d’œuf et du miel (ou sucre en poudre) jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Prenez une cuillère à soupe de la préparation toutes les heures puis espacez les prises en fonction de l’amélioration des symptômes.

  • Le gargarisme

Commandez chez votre pharmacien un mélange égal de 4 teintures mères : Calendula officinalis, Echinacea angustifolia, Erysimum officinale et Phytolacca decandra.

Se gargariser avec 50 gouttes du mélange dans un verre d’eau ou diluer 200 gouttes dans une bouteille d’un litre et demi, à boire durant la journée.

  • La soupe d’ail

Un remède pas forcément très glamour, mais qui permet de renforcer votre système immunitaire. L’ail frais est un puissant agent antibactérien, antiviral, et antifongique. Alors à vos casseroles !

Comment éviter l’extinction de voix ?

Après tout, nous vous donnons les éléments pour aller mieux, mais le plus simple est encore d’éviter l’extinction de voix. Pour cela, Lisa nous explique « qu’il est recommandé d’apprendre à bien travailler/ rééduquer sa voix en l’utilisant correctement pour les personnes chantant régulièrement mais de manière inadaptée, ou utilisant un parler fort de façon chronique.

Attention : prendre des cours de chant ne signifie pas que l’on sait bien utiliser sa voix sans risque.. Pour éviter les désagrément il est donc conseillé de :

  • Boire, boire et boire ! L’hydratation des cordes vocales est essentielle. Buvez entre 1 et 2 litre par jour. L’idéal étant de boire de l’eau tiède citronnée
  • Dès que le froid revient où que l’humidité est trop forte, pensez à vous protéger la gorge avec une écharpe ou un foulard.
  • Essayer de ne respirer que par le nez (l’inspiration par la bouche dessèche la gorge)
  • Humidifiez votre environnement avec un humidificateur : Évitez les endroits trop secs et mal aérés.

Lisa, comment peut-on se préparer vocalement pour un casting ou une audition ?

  • Se coucher tôt la veille.
  • Dormir avec un foulard de soie autour du cou
  • Ne pas se lever trop tard pour ne pas être stressé et avoir le temps de s’échauffer la voix calmement
  • Manger légèrement avant l’audition mais pas trop salé.
  • Prévoir de l’eau avant /et après l’audition ( ou tisane /miel /citron
  • Ne pas consommer de menthe, d’arachides, de boissons gazeuses ni champagne et vins blancs qui déshydratent les cordes vocales.
  • Si on ne connaît pas de mouvements d’échauffement précis et en douceur, il ne faut pas vocaliser trop longtemps pour ne pas fatiguer la voix avant l’audition
  • Faire quelques inspirations profondes en attendant l’audition (inspiration abdominale)
  • Si vous avez prévu de chanter, de crier ou de faire un long discours, évitez la veille et le jour même les produits laitiers, lesquels ont tendance à empâter les cordes vocales.

Avec tous ces conseils, EtoileCasting vous souhaite un bon rétablissement et est sûr qu’à la prochaine audition, vous serez le meilleur !

>>> Voir les castings de chant
>>> Gérer son stress avant une audition ou un casting
>>> Découvrez le bon-plan de Lisa Baumann pour les artistes EtoileCasting

Kim EtoileCasting

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *