La jeune et jolie Naya en Interview pour EtoileCasting !

La jeune et jolie Naya en Interview pour EtoileCasting !


La jeune et jolie Naya en Interview pour EtoileCasting ! Vendredi dernier l’équipe d’EtoileCasting a eu l’opportunité de rencontrer la toute jeune chanteuse Naya qui avait été finaliste de The Voice Kids en 2014. Nous sommes revenus sur son parcours et ses projets.  Alors venez vite découvrir l’interview  !


 

 

La jeune et jolie Naya en Interview pour EtoileCasting !

  • Comment ta passion de la musique est-elle venue ?

« J’ai des parents musiciens qui ont un groupe de musique nommé « Basement ». Je les ai toujours observé partir en tournée et c’est ce qui m’a énormément donné envie de faire un peu la même chose. Néanmoins je ne pouvais pas les accompagner car j’étais encore trop petite. Et un jour je me suis dit que je ferais comme eux. C’est donc à l’âge de 6 ans que j’ai commencé le piano au conservatoire. Vers 10 ans mon père m’a montré quelques accords à la guitare, après j’ai commencé la batterie,  et le chant est vraiment venu naturellement.
J’ai découvert les Beatles qui ont été pour moi une réelle source d’inspiration et cela m’a permis d’avoir réellement le déclic pour composer mes propres musiques. A la suite de cela, j’ai commencé à faire des scènes locales et j’ai eu l’opportunité de me faire repérer par quelques professionnels de la musique. »

  • Une grande expérience qui t’a fait connaitre donc The Voice Kids, qu’est-ce que tu en as retiré ?

« C’était en 2014, donc depuis j’ai beaucoup évolué et j’ai fait énormément de chose mais c’était une très belle expérience. J’ai par ailleurs eu la chance d’être finaliste de The Voice Kids et d’arriver dans les neufs derniers. Cela a donc été pour moi une expérience énorme et assez enrichissante. De plus, j’ai pu côtoyer des stars notamment Garou, Louis Bertignac. Moi j’étais dans l’équipe de Garou, donc j’ai pu parler en anglais avec lui, j’ai pu partager des moments vraiment super. J’en garde un très bon souvenir. »

  • Qu’attends-tu de ce nouvel EP ?

« Cela fait maintenant 3 ans que je travaille dessus.  Il s’appelle Blossom ce qui signifie « Éclosion », donc c’est un peu ma naissance en tant qu’artiste. Dans cet EP ce sont donc mes 5 premières chansons que j’ai composé il y a 3 ans. Je suis donc heureuse que cela sorte enfin parce que j’y ai mis vraiment tout ce que j’avais et j’ai passé énormément de temps dessus. Je suis très contente qu’il soit maintenant sorti et que les gens puissent enfin le découvrir  et réagir aussi. »

  • Quels sont tes projets à venir ?

« En ce moment je suis donc à Paris pour enregistrer mon premier album qui sortira l’année prochaine. Un album qui sera dans le même style que mon EP mais avec des morceaux cette fois qui me correspondent encore plus car je les ai composé plus récemment que les morceaux de l’EP. J’ai également maintenant un studio à la maison et je commence donc vraiment à produire. J’ai vraiment énormément d’idées de production donc j’arrive en studio avec des pistes bien définies. C’est très important pour moi que l’album me ressemble. L’album comme je le disais sera dans le même esprit mais encore plus aboutit que les deux singles présents dans l’EP. De plus, il y aura aussi des dates à la rentrée pour une tournée qui se prépare. »

  • Quelles ont été tes deux plus belles rencontres professionnelles ?

« Il y en a eu énormément mais déjà je dirais ma signature chez Sony Columbia où j’ai pu faire beaucoup de rencontre notamment avec Laurent Chapeau le directeur de Sony Columbia. Je dirais aussi mon directeur artistique Philippe Russo. Je pourrais citer aussi Arnaud qui m’a initié aux machines car sur scène je suis seule et j’ai des machines qui m’accompagnent. Il m’a de plus initié aux différents logiciels de musique. »

  • Quels conseils tu donnerais à un jeune qui souhaiterait lancer sa carrière musicale ?

« Je pense qu’il faut principalement y croire mais surtout travailler. Il n’y a pas vraiment de secret le travail c’est la clé. Je pense également qu’il est important de connaitre la musique. Pour parler avec les producteurs c’est important de bien s’y connaitre.Mais le travail reste la chose primordiale si on souhaite réussir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *